350 vues

SIGELEC: Les travailleurs réclament 26 mois de salaires impayés




Ouvrir le capital ou liquider l’entreprise…

 En arrêt de travail depuis 2018, les travailleurs de la société des générateurs électriques, la SIGELEC est aujourd’hui,  en eaux-troubles avec la pression du le collectif des travailleurs : ils réclament toujours le paiement de 26 mois de salaires impayés  à la famille  de feu Idrissa Seydi, héritière. Ils ont décidés de « poursuivre le combat et de prendre leur destin en main »C’est le cri de cœur lancé par leur porte- voix, Boubacar Sidi Diallo. Ce dernier dit  « porter  toute l’amertume et l’accablement de ses pairs qui, selon lui, n’ont que trop duré… »

 Ouvrir le capital  ou liquider l’entreprise…

Face à ce qu’ils considèrent comme « une indifférence de la famille Seydi  les travailleurs se disent déterminés à faire bloc et mettre fin à leur long chômage technique ». Pour eux, leur situation s’est d’avantage exacerbée, après la précarité de leur condition de vie. Les anciens travailleurs de la SIGELEC, reprochent à la famille de n’avoir rien tenté pour faire redémarrer la société, chercher des sources de financement,  ouvrir le capital à des tiers ou liquider l’entreprise. Les travailleurs  de l’ex- société lancent un appel au chef de l’Etat pour leur venir en aide et à leurs familles qui se morfondent dans une situation  sociale indescriptible. Enfin, le collectif  lance un dernier avertissement pour réagir, faute de quoi, ils envisagent de « passer à la vitesse supérieure… » (vidéo)


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*