seynabou sougoufara amar jai inv - Victime du Lotissement de Thiaoune Bambara Seynabou sougoufara Amar : "J'ai investi 95 millions pour 450 parcelles..."
Home Thies actualites senegal Victime du Lotissement de Thiaoune Bambara Seynabou sougoufara Amar : “J’ai investi 95 millions pour 450 parcelles…”
Thies actualites senegal - 2 semaines ago

Victime du Lotissement de Thiaoune Bambara Seynabou sougoufara Amar : “J’ai investi 95 millions pour 450 parcelles…”

Juste quelques mois aprés l’épisode de Mbour4 extension qui a fait d’énormes dégâts ;  voici qu’un autre problème foncier surgit à Thiaoune bambara dans la commune de Cherif lô département de Tivaouane.

 La brigade de la DSCOS ( direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation des sols) a déployé ce jeudi un important dispositif logistique dans cette localité pour y détruire des bornes qui devraient servir à usage d’habitation.

Pas moins de 350 voir 400 ha au total 15000 parcelles qui n’ont pas d’autorisation de lotir à en croire Bassirou Diouf chargé de communication de la Dscos « Cette opération est motivée par un bornage irrégulier parce que, aucune assiette ne bénéficie d’une autorisation de lotir ici. Selon le code de l’urbanisme, un bornage qui n’a pas eu une autorisation de lotir est un bornage irrégulier. D’où la mission de la Dscos qui est chargée de contrôler tout ce qui est occupation de sol, enlever les bornes et d’opérer les actions qui doivent suivre. L’occupation du sol est motivée par des lotissements avec des documents de planification urbaine majeure, ça peut être un plan d’urbanisme».

Un phénomène qui gagne de plus en plus du terrain surtout sur l’axe Thiés -Mbour-Dakar il est d’avis d’ailleurs que la surveillance du foncier doit être renforcée dans ses zones «  « Le triangle Dakar-Thiès-Mbour fait L’objet de deux documents de planification. L’aménagement du territoire a élaboré un document dans ce sens. On ne peut pas tolérer des autorités territoriales qui se mettent à appliquer un bornage qui ne dépend pas de ces documents parce qu’un lotissement est fait en fonction de la vocation que le document majeur affecte au sol qui est concerné. Malheureusement sur aucune des assiettes concernant ce bornage il n’y a autorisation de lotir. Un lotissement qui n’a pas d’autorisation ne bénéficie pas des conseils de tous les services administratifs. Cela signifie que, ce lotissement y a été fait tête baissée sans tenir compte des textes en vigueur de l’urbanisme et en matière d’occupation de sol” à t-il laissé entendre tout en signalant que toutes les personnes qui sont impliquées dans ce bornage irrégulier devront prendre leurs responsabilités et répondre à la justice s’il y’a lieu d’y aller.

Le maire de Cherif Lô , Ousmane Sarr 1er concerné a apporté sa version des faits , à l’en croire, c’est le guide religieux El Hadj Mame bou Mamadou Kounta qui lui avait donner l’autorisation de lotir ces terrains qui lui appartiennent, il dit avoir éxécuté tout dans les régles de l’art , à la question de savoir alors pourquoi il ne dispose pas d’autorisation de lotissement il évoque des lenteurs administratives et informe que la procédure suit son cours normal.

Aux impactés et personnes qui ont des parcelles sur cette assiette, le maire donne sa parole qu’ils vont être remboursés jusqu’à au dernier centime, à défaut recasés sur d’autres sites.
C’est le cas de la Dame Seynabou sougoufara Amar qui a investi la rondelette somme de 95 millions pour 450 parcelles sur ce site.
Elle explique d’ailleurs que elle qui a porté plainte au niveau de la Dscos lorsqu’elle a voulu obtenir les papiers de lotissements et qu’à maintes reprises on lui sortait une excuse , elle a su que y’avait anguille sous roche.
Pour l’instant, elle a l’assurance d’être recasée à Mont Rolland sur un site en règle.
L’affaire suit son cours et suscite une vague de réactions dans la capitale du rail.

Laisser un commentaire

Check Also

BAC A PEKESSE: Pas de fuite, mais une TRICHERIE ORGANISEE. Les Précisions de l’IA DE THIES

BAC A PEKESSE: Pas de fuite, mais une TRICHERIE ORGANISEE. Les Précisions de l&rsqu…