Sénégal/Mauritanie : BP réceptionne une infrastructure majeure de la plateforme de production du projet gazier GTA

International

Après avoir accusé un retard significatif du fait de la pandémie du coronavirus, les parties prenantes tentent d’accélérer la phase de développement du projet Greater Tortue Ahmeyim (GTA) afin de le lancer dans les meilleurs délais.

La compagnie pétrolière britannique BP a réceptionné, lundi 22 août, l’infrastructure des quartiers et des services (QU), une plateforme construite sur le chantier de la firme chinoise de construction navale CIMC Raffles, en vertu d’un contrat qui lui a été attribué en 2019, dans le cadre du projet gazier Greater Tortue Ahmeyim (GTA), commun au Sénégal et à la Mauritanie.

L’installation est un dispositif comprenant 540 000 mètres de câbles et plus de 9 000 pièces d’équipement antidéflagrant pour un poids total de plus de 10 000 tonnes. Elle est conçue pour être le « centre nerveux » du terminal ainsi que le lieu d’hébergement central pour les 216 employés locaux et internationaux appelés à travailler sur la plateforme de production du projet GTA. « Il s’agit d’une étape importante tant pour la construction du terminal pivot que pour le projet », a déclaré Massaer Cisse, vice-président de BP et responsable des opérations de la compagnie au Sénégal.

Ces derniers mois, les sociétés engagées dans la mise en œuvre de GTA ont accéléré la phase de développement du projet. En mars, les responsables de BP ont révélé à l’occasion d’une rencontre avec le président sénégalais Macky Sall que le développement du projet gazier affichait un taux d’exécution de plus de 70 %. Une campagne de forage de quatre puits, prévue pour être bouclée en décembre, est en cours de réalisation sur le périmètre. Parallèlement, les travaux de mise en place des infrastructures sous-marines se poursuivent.

Ecofin

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *