SARGAL Ndèye Ramatoulaye Guèye. Après 3 ans, L’Ex Ministre répond à ceux qui disaient qu’elle n’était pas connue

Actualités à Thiès

SARGAL Ndèye Ramatoulaye Guèye. L’Ex Ministre répond à ceux qui disaient qu’elle n’était pas connue

« Je suis une femme de développement, qui est venue à la politique pour le développement économique et social. »

Pour rendre hommage à l’ex-ministre de la bonne Gouvernance et de la Protection de l’Enfant, Madame Ndèye Ramatoulaye Guèye, les femmes ont mis « les petits plats dans les grands. »

En effet, les groupements « Sope Sa Jeukeur », « Aar sa Njabbot » et 3 autres associations de femmes de grand Thiès ont voulu lui dire merci à leur manière, au nom des 1587 femmes qu’elle a eu à coacher selon les dernières statistiques.

 Dans les discours, il apparaît cependant qu’elles voulaient aussi démentir ceux qui la disaient « inconnue.»

Comme l’explique Ndèye Ramatoulaye Guèye elle-même, « c’est parce que je suis une femme de développement, qui est venue à la politique pour le développement économique  et social. »

« Je suis dans la matérialisation de la vision du chef de l’état qui prône l’autonomisation femmes. »

En fait, elle a une expérience d’une trentaine d’années dans les ONG,  sur le terrain et, au lieu de squatter les media, elle est « restée au près des femmes pour leur formation. »

A ce niveau, elle se dit dans « la matérialisation de la vision du chef de l’état qui prône l’autonomisation femmes. »

Pour preuves, elle a cité 05 modules déjà mis en œuvre à Thiès : « la  teinture, la transformation des fruits et légumes, des céréales locales, le batik et la  pâtisserie. »

Avec l’aide de Madame Diatta, professeur d’enseignement technique, Ndèye Ramatoulaye Guèye a choisi sa voie et pense fortement que « le développement et l’emploi des jeunes et femmes passent comme le pense le Président Macky Sall, par la formation professionnelle et technique. »

Est-ce pour cela qu’elle déclare « n’être intéressée par aucun poste » à l’orée des prochaines élections locales ?

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *