Salif Sadio sur les 7 soldats capturés : « ce sont eux qui ont franchi les frontières » 

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Actualités nationales

Salif Sadio l’un des chefs de guerre du mouvement indépendantiste mfdc (mouvement des forces démocratiques de la casamance) s’est exprimé au micro de RFI sur les 7 soldats qu’il détient en captivité depuis les affrontements du 24 janvier dernier.

Salif Sadio est d’avis que c’est la faute de la cedeao et de ses soldats qui ont franchi les frontières.

«  Il s’est passé quelque chose vraiment de regrettable. Des troupes armées venues du territoire de la Gambie sont venues s’attaquer à nos bases, avec de l’armement lourd. Pendant cette attaque, nous avons fait deux morts, que nous avons rendus, pour au moins réduire la souffrance des familles, et sept prisonniers de guerre, armes à la main. Chacun s’est dit élément des troupes de la Cédéao, basé en Gambie. Avec quelle mission : celle de protéger le gouvernement en place, c’est ce qu’ils ont dit… Quoiqu’il en soit j’ai sept prisonniers avec moi ; le combat s’est déroulé en territoire de Casamance, ils sont traversé la frontière pour venir s’attaquer à moi ; j’ai rendu les morts à la Cédéao parce que quand la Cédéao a reconnu que oui, c’était leurs éléments, il fallait leur rendre leurs morts… » c’est en ces mots que le chef rebelle a répondu à la question du journaliste envoyé de RFI, il accuse la cedeao d’être à l’origine de toute cette tension mais dit tout de même être ouvert à la négociation pour relâcher les sept soldats capturés.

Pour rappel, les affrontements du 24 janvier ont fait 2 morts côtés soldats et 1 du côté des rebelles.

Laisser un commentaire