Lamine Aysa FAll
Home People “Rien de précieux ne pourra se construire durablement dans l’indiscipline et l’ignorance” dixit Lamine Aysa Fall
People - Thies à la une - 21 mars 2020

“Rien de précieux ne pourra se construire durablement dans l’indiscipline et l’ignorance” dixit Lamine Aysa Fall

LAMINE NDIAYE AYSA FALL

Le rastafari qui incarne le symbole de la résistance

La conviction du «Baye Fall» de l’Unité de l’Apr est que « rien de précieux ne pourra se construire durablement dans l’indiscipline et l’ignorance ». Le coordonateur du comité électoral de la Commune Nord de Benno Bokh Yakaar, Lamine Ndiaye Aysa Fall, responsable APR à Thiès, reste persuadé que «l’avenir de notre parti à Thiès sera ce que son président, Macky Sall, voudra bien en faire».

L’initiateur du solennel « ‘’Ndougou’’ de la fraternité, de l’unisson, de l’entente », sous le parrainage de l’alors Ministre de la Jeunesse, Mbambaye Niang, à bien su résister aux intempéries des «démons de la division, du clivage », pour réussir ce que les autres ont échoué dans la ville aux-deux-gares. A savoir : «L’unité». Une toute première dans la ville de Refus. L’Homme à la coiffure rasta, l’incarnation du symbole de la résistance, est arrivé dans le parti de Macky Sall en février 2012, après de longues et fructueuses discussions avec son ami et frère Benoît Sambou, qu’il a accompagné dans sa mission de massification du Parti, à la veille du premier tour de l’élection présidentielle, à travers les quatre coins de la belle région de Ziguinchor, où il a servi comme Inspecteur de l’Education et de la Formation. L’Alliance Pour la République (Apr) venait d’avoir 3 ans. « Si je dois revendiquer une quelconque légitimité, ce ne sera certainement pas du fait d’un nombre d’année passé dans l’APR ». Qu’est-ce qui fonde donc la légitimité de Lamine Ndiaye Aysa Fall dans le parti du Président Macky Sall ? Entre 2012 et 2014, l’homme a été l’auteur de plus d’une vingtaine d’articles de presse défendant des ministres et/ou expliquant des choix du Président Macky Sall ; sans compter plus de vingt activités politiques d’envergure qu’il a eue à organiser au nom de l’APR durant cette même période. Pour s’en convaincre, il suffit, si besoin en, d’un simple clic. Inscrivez donc son nom de terrain « Lamine Aysa Fall » sur la barre de recherche GOOGLE et vous aurez la preuve de la vitalité de son engagement politique sans faille auprès du Président Macky Sall.

Pour le fils de Médina Fall, Lamine Ndiaye Aysa Fall, coordonateur du comité électoral de la commune Nord de Benno Bokh Yaakaar, responsable Apr depuis 2012, « L’avenir du parti à Thiès sera ce que son leader, Macky Sall, voudra bien en faire ». Et de se dire convaincu que « rien de précieux ne pourra se construire durablement dans l’indiscipline et l’ignorance ». Ce qui est clair, à ses yeux, « c’est que les rapports de force aujourd’hui ont démontré que Thiès est une ville à prendre. Ce n’est plus le monopole ni la propriété d’un quelconque individu ». Et d’ajouter : « les résultats des élections locales passées ont démontré le contraire, même si l’actuel Président du Conseil départemental est encore parvenu à contrôler l’essentiel des collectivités locales à Thiès. Ce n’est là que l’arbre qui cache le foret. D’autant plus que si, aujourd’hui, certaines forces se mettaient ensemble, elles allaient  mettre l’ancien Premier ministre en minorité au niveau local ». Selon lui, « Idrissa Seck reste aujourd’hui fortement affaibli ». Il invite ses «frères» et «sœurs» Thiessois à « se départir de notre manteau de ville rebelle. La ville rebelle n’existe plus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Universal Music Africa suspend toute forme de collaboration avec Sidiki Diabaté

   Universal Music Africa, filiale d’Universal Music Group, spécial…