REVUE RFM Du LUNDI 24
Home Audios Sénégal REVUE DE PRESSE RFM Du LUNDI 24 FEVRIER 2020
Audios Sénégal - 24 février 2020

REVUE DE PRESSE RFM Du LUNDI 24 FEVRIER 2020

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye  fait la une de tous les quotidiens nationaux. Présentée par Mamadou Mouhamed Ndiaye ,la Revue de Presse Rfm est écoutée par le grands publics sénégalais.

Dans la Revue de Presse Rfm Mamadou Ndiaye y relate toutes sortes d’informations comme la politique, les faits de société, la lutte, le sport, et bien sûr pleines d’autres actualités venants des différents journaux du pays. 

Mahammad Dionne : “L’histoire de Macky Sall avec le Sénégal n’est pas terminée”

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye  revient sur Mahammad Dionne.en effet, Il y avait foule, hier, à l’Esplanade de Guédiawaye. Le forum organisé par la jeunesse républicaine a mobilisé de nombreuses personnes et une pléiade d’autorités. Selon Tribune, la rencontre était présidée par le ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence, Mahammad Boun Abdallah Dionne.

Présidant le forum, l’ancien Premier ministre a vanté les nombreuses réalisations de son mentor. À l’en croire, Macky Sall a mis le Sénégal sur les rampes de l’émergence. Mahammad Dionne d’ajouter : “L’histoire du Président de la République avec le Sénégal n’est pas terminée. Elle nous mène en 2035”.

Guédiawaye : Aliou Sall accusé d’avoir vendu la mairie à Auchan à 1 milliard

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye  revient sur Aliou Sall.En effet, Après l’affaire Petro-Tim, un autre scandale pourrait éclabousser Aliou Sall. Le petit frère du président de la République est accusé d’avance d’avoir vendu la mairie de Guédiawaye à Auchan à un milliard Fcfa, rapportent les quotidiens Direct News et L’Exclusif.

Interrogé, son 1er adjoint, Ablaye Mbaye, parle de location. Selon lui, il difficile de gérer deux bâtiments avec toutes les charges y afférant. Et de rappeler que le maire construit depuis 4 ans un bâtiment qui devrait abriter la mairie de Guédiawaye.

Mais, des conseillers municipaux, dont Babacar Mbaye Ngaraaf, démentent catégoriquement la version servie par Ablaye Mbaye et renseignent qu’il n’y a jamais eu de délibération relative à ce dossier. Affaire à suivre

CORONAVIRUS EN ITALIE : 23 000 SÉNÉGALAIS CONCERNÉS PAR LA MISE EN QUARANTAINE

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye  revient sur 23 000 SÉNÉGALAIS CONCERNÉS PAR LA MISE EN QUARANTAINE. En effet, 23 000 Sénégalais sont concernés par la mise en quarantaine. De la Lombardie, en Italie. La précision est faite par Boubacar Sèye, le président de l’ONG Horizon sans frontières (HSF), dans la livraison de L’Obs du jour.

« Le monde entier est en alerte contre cette infection mortelle qui, malheureusement, évolue vers une pandémie. Nous sommes à près de 2500 morts, et il y a un risque d’éclatement du virus, dit-il. Pour l’Italie, l’inquiétude risque de gagner beaucoup de foyers chez les migrants sénégalais, vu la vitesse de propagation du virus. Pour la région de Lombardie seulement, il y a plus de 23 000 Sénégalais. C’est la zone la plus peuplée de Sénégalais en Italie. C’est le chiffre officiel mais il y a plus que ça. »

En 2019, le gouvernement italien avait répertorié 110 242 migrants sénégalais sur son territoire, dont 82 023 hommes, et 28 219 femmes. Il faut ajouter à ce chiffre les 4 489 Sénégalais naturalisés Italiens. Donc le risque est là. Nous avons eu à alerter mais les autorités ne prennent pas les choses au sérieux. Nous sommes dans un contexte mondial de mobilité croissante des populations. L’Afrique représente une tierce de mobilité, et il y a 5,5 millions en provenance du reste du monde, et 19 millions de migrants de l’intérieur. Cependant 42% des migrations interafricaines sont dirigées vers l’Afrique de l’Ouest, et le Sénégal attire parce qu’il y a un dumping migratoire ».

                                                                                                                    

BARTHÉLÉMY DIAS : « POURQUOI KHALIFA ET MOI NE SOMMES PAS ALLÉS À L’HOMMAGE À TANOR »

Barthéléméy Dias et Khalifa Sall ne se sont pas rendus aux cérémonies d’hommage à Ousmane Tanor Diang : Et pour cause : ils n’ont pas été invités.

Barthélémy Dias l’a fait savoir à l’émission Jury du dimanche, ce 23 février 2020, ,sur iRadio et Itv. Les Socialistes du Sénégal ont organisé des cérémonies d’hommage dédiées à leur défunt Secrétaire général dont la première partie s’est déroulée à Nguéniéne, sa terre natale. La deuxième manche était prévue au siège du Ps à Colobane.

Pourtant, s’est désolé Bath, dans l’émission le Jury Du Dimanche (JDD) : « la plupart des gens qui y seront invités ne pourrons pas témoigner de l’homme ». À la question de savoir, pourquoi attendraient ils une invitation pour participer à cette cérémonie d’hommage, puisse que le défunt était leur Secrétaire de parti, l’ancien patron des Jeunes socialistes rétorque : « Nous n’avons pas envie d’aller à la maison du parti et qu’il y ait des débordements et que l’on nous les reproche ».

Abordant la question relative aux retrouvailles de la famille socialiste, un vœu ardent de leur défunt patron, Bathélémy Dias dit avoir fait ce qu’il avait faire pour le matérialiser. Mais, a-t-il constaté, ses camarades socialistes qui sont du côté de la majorité présidentielle ne veulent pas perdre leurs privilèges. C’est pourquoi, pense-t-il, ils relèguent au second plan ces retrouvailles.

 « Nous sommes dans une situation de panique générale »

Le coordonnateur de l’Alliance pour la République (APR, parti au pouvoir), Pape Diaw, soutient que la panique a gagné du terrain avec les cas de décès annoncés par les autorités italiennes : « Le niveau de panique est presque général. Avec des villes mortes, des habitants confinés, et tous les événements sportifs et culturels annulés, la panique s’est installée. Les autorités continuent de véhiculer les informations mais nous ne savons pas la situation réelle sur le terrain. Les médias parlent à longueur de journée de la propagation de la maladie, et cela a renforcé l’angoisse ».

Une réunion du Comité de crise est prévue, ce lundi, 24 février, à Dakar, rapporte la source. La situation en Italie, qui accueille une forte communauté sénégalaise, sera à l’ordre du jour.

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye  UN LION MORD UN EMPLOYÉ DU PARC HANN Le pire a été évité de justesse hier au parc zoologique de Hann. Un employé du parc, qui a sauté la barrière et pour aller caresser un lion, histoire d’impressionner les visiteurs, a eu la peur de sa vie pour avoir été mordu par l’animal.

En effet, selon nos confrères de Vox Pop, le lion a refermé ses crocs sur la main de l’homme dont l’identité n’a pas été révélée.

Pour le faire lâcher prise, ce dernier a donné des coups de poing au carnivore, qui a retiré ses crocs. Sauvé de justesse, l’homme n’a pas perdu de temps pour prendre la fuite.

Le journal renseigne qu’une enquête est ouverte.

KÉMI SÉBA BLOQUÉ À L’AIBD PAR LA POLICE.

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye  revient sur Kémi Séba.En effet,C’est un retour mouvementé. Le leader de l’Ong Urgences Panafricanistes, Kémi Séba et son camarade Héry Djehuty ont été retenus, par la Police, à l’aéroport international Blaise Diagne, à leur descente d’avion. Après avoir été expulsé du territoire sénégalais en 2017 pour trouble à l’ordre public, l’activiste franco-béninois a obtenu une dérogation pour assister à son procès en appel, après avoir brûlé un billet de 5 000 francs CFA.

L’information concernant son blocage à l’Aibd, rendu public via un communiqué de l’Ong, a été confirmé par l’avocat de l’activiste Me Cheikh Khoureyssi Ba. « Le Commissaire Faye de l’Aéroport m’informe que mon client ne peut pas entrer sur le territoire sénégalais. Kémi, avec qui je viens d’échanger, est en zone de transit avec son fidèle ami Héry Diehuti », indique Me Ba joint par iRadio.

la Cérémonie d’hommage à OTD : Macky drague Idy.

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye  revient sur la  Poignée de main fraternelle, échange chaleureux. Venant d’Idrissa Seck et Macky Sall, la scène est assez rare pour passer inaperçu. Venu présider la cérémonie d’hommage à Ousmane Tanor Dieng à la maison du Parti socialiste, ce dimanche, le président de la République, Macky Sall était visiblement en opération de charme, multipliant les clins d’œil au patron de Rewmi. D’abord, rappelant l’estime qu’Abdoulaye Wade portait à Ousmane Tanor Dieng malgré les apparences, Macky Sall prend son « ainé » Idrissa Seck à témoin.

« De Senghor qui l’a identifié et appelé auprès de lui, de Abdou Diouf que je salue au passage qui en a fait son premier collaborateur. Mais aussi je peux le dire en témoignage du président Abdoulaye Wade, qui bien que n’étant pas du même bord que lui, avait pourtant beaucoup de respect et de considération pour le président Ousmane Tanor Dieng. Le Premier ministre Idrissa Seck en est témoin et j’en suis témoin », souligne le président Macky Sall.

Plus loin dans son speech, le président Macky Sall tend la main à son ancien allié devenu son farouche adversaire, Idrissa Seck. « Je salue mon cher ainé, Idrissa Seck, mon frère Malick Gackou et tous les autres. Je voudrais vous dire qu’au-delà de la diversité de nos trajectoires, nous avons en commun la seule et grande référence qui est ce pays, qui est le nôtre. Cette terre de nos ancêtres. Il (nous) faut bien que toutes les contradictions soient dissoutes dans l’unité autour de la grandeur de notre nation », invite-t-il. 

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye revient sur Barthélémy Dias : « Guy Marius Sagna reste en prison parce qu’il est catholique »

Barthélémy Dias est l’invité de l’émission Jury du Dimanche. Face à Mamoudou Ibra Kane, le maire de la commune de Mermoz Sacré-Cœur est revenu sur les vraies raisons du maintien en prison de l’activiste, Guy Marius Sagna.

Un acte citoyen et patriotique

Pour Barthélémy Dias, « Guy Marius Sagna n’a pas posé un acte politique. Il a posé un acte citoyen et patriotique« . Et il reste convaincu que « s’il était d’une autre confrérie, on l’aurait relâché«.

Son passage en prison

Et dans ce cadre, il déclare : « On interpelle l’Eglise. J’ai été arrêté et personne n’a vu Guy Marius Sagna se battre pour que je sorte de prison. Parce que, quand je me bats, c’est dans les champs politiques. Je suis arrêté dans le cadre d’un combat politique. »

Le cas Guy Marius Sagna

Par contre, le maire Dias estime que ce n’est pas la même situation que pour Guy Marius Sagna qui « n’a pas posé un acte politique. Il manifestait contre la hausse de l’électricité. Il ne peut être arrêté avec sept (07) ou (08) personnes, on libère tout le monde, sans aucune exception, sauf lui« .

Sa religion

Barthélémy Dias persiste et signe que « c’est parce qu’il est catholique qu’on le garde« . Et pour cela, ajoute-t-il : « On s’apprête à aller rencontrer l’Archevêque de Dakar pour lui exposer la lettre que l’on va envoyer au Vatican »

Hommage à Tanor : Macky Sall appelle l’opposition « à dissoudre toute contradiction… »

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye revient sur Hommage à Tanor : Macky Sall appelle l’opposition « à dissoudre toute contradiction… »

«Il nous faut donc que toutes nos contradictions soient dissoutes dans l’unité autour de la grandeur de notre nation», a dit le Président Macky Sall à l’opposition. C’était ce dimanche, lors de la journée nationale d’hommage initiée à la Maison du Parti où plusieurs personnalités y étaient, particulièrement les alliés de la mouvance présidentielle.

Malgré les divergences…

Le chef de l’Etat qui semble toujours être est dans la logique d’instaurer le dialogue social au cœur du développement de notre pays, malgré les divergences au sein de ce dialogue même, a réitéré sa main tendue à l’opposition pour un climat apaisé dans le pays.

« Au delà de la diversité de nos trajectoires… »

Il a tenu à dire à l’opposition qu’ « au delà de la diversité de nos trajectoires, nous avons en commun la seule et grande référence qui est ce pays, cette terre de nos ancêtres. Que toutes nos contradictions soient dissoutes dans l’unité autour de la grandeur de notre nation… »

« Bâtir un consensus fort pour… »

« C’est dans cet esprit que je salue toutes nos forces vives de la nation, engagées dans le dialogue national, cette dynamique collective soucieuse de bâtir un consensus fort pour renforcer notre expérience démocratique et aller plus loin dans les performances socio-économiques…«  

Mahammad Dionne : “L’histoire de Macky Sall avec le Sénégal n’est pas terminée”

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye Revient sur Dionne.En effet, Il y avait foule, hier, à l’Esplanade de Guédiawaye. Le forum organisé par la jeunesse républicaine a mobilisé de nombreuses personnes et une pléiade d’autorités. Selon Tribune, la rencontre était présidée par le ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence, Mahammad Boun Abdallah Dionne.

Présidant le forum, l’ancien Premier ministre a vanté les nombreuses réalisations de son mentor. À l’en croire, Macky Sall a mis le Sénégal sur les rampes de l’émergence. Mahammad Dionne d’ajouter : “L’histoire du Président de la République avec le Sénégal n’est pas terminée. Elle nous mène en 2035”.

Guédiawaye : Aliou Sall accusé d’avoir vendu la mairie à Auchan à 1 milliard

Dans la Revue de Presse Rfm du Lundi 24 février 2020 Mamadou Ndiaye revient sur Aliou Sall.En effet, Après l’affaire Petro-Tim, un autre scandale pourrait éclabousser Aliou Sall. Le petit frère du président de la République est accusé d’avance d’avoir vendu la mairie de Guédiawaye à Auchan à un milliard Fcfa, rapportent les quotidiens Direct News et L’Exclusif.

Interrogé, son 1er adjoint, Ablaye Mbaye, parle de location. Selon lui, il difficile de gérer deux bâtiments avec toutes les charges y afférant. Et de rappeler que le maire construit depuis 4 ans un bâtiment qui devrait abriter la mairie de Guédiawaye.

Mais, des conseillers municipaux, dont Babacar Mbaye Ngaraaf, démentent catégoriquement la version servie par Ablaye Mbaye et renseignent qu’il n’y a jamais eu de délibération relative à ce dossier. Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

REVUE DE PRESSE Zik Fm Du MERCREDI 02 DECEMBRE 2020 par AHMED AIDARA

REVUE DE PRESSE Zik Fm Du MERCREDI 02 DECEMBRE 2020 par AHMED AIDARA …