508 vues

revue de presse rfm du lundi 21 octobre 2019 par mamadou mouhamed ndiaye



Dans la revue de presse rfm du lundi 14 octobre 2019 Mamadou Mouhamed Ndiaye revient sur Sokhna Aida Diallo qui aurait été convoquée ce dimanche, tard dans la soirée par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, à son domicile à Darou Minane sous la présence de son porte-parole Serigne Bass Abdoul Khadr et d’autres dignitaires mourides, proches du Khalife. L’épouse du défunt Cheikh Béthio Thioune aurait été reçue pour être ramenée à la raison à la suite de sa célébration aux allures de démonstration de force, du Magal à Ngabou, avec ses disciples, bénissant des mariages et s’écartant manifestement de la voie alors tracée par le Khalife général concernant la succession de Cheikh Bethio Thioune. Un comportement qui avait fini par outrer plusieurs membres de la communauté mouride qui accueille ainsi avec soulagement l’acte posé par Serigne Mountakha. Ce dernier aurait exhorté Sokhna Aida à s’engager dans le chemin du respect des préceptes de la religion et du mouridisme.

Dans la revue de presse rfm du lundi 14 octobre 2019 Mamadou Mouhamed Ndiaye revient sur l’affaires des 94 milliards car le vendredi 11 octobre 2019, s’est tenue la plénière de l’Assemblée nationale du Sénégal. L’occasion pour la représentation nationale de « prendre connaissance » du rapport de la commission d’enquête parlementaire instituée par Résolution n°01/2019 du 15 Février 2019 portant sur l’affaire dite « affaire des 94 milliards ».

Cette affaire dite des 94 milliards est l’affaire de tous les citoyens sénégalais car ce sont les intérêts du Trésor public qui sont gravement compromis, par une bande de délinquants à cols bancs. Elle doit intéresser particulièrement les citoyens épris de transparence dans la gestion des affaires publiques.

Il est important de rappeler le rôle des acteurs impliqués et de dire de prime abord, que si affaire des 94 milliards il y a, c’est parce que j’ai personnellement, en ma qualité de député et de chef de parti politique, dans un premier temps saisi l’OFNAC, l’IGE depuis le 08 mai 2008 et le Procureur de la République depuis le 04 mai 2018, pour leur demander d’enquêter sur des faits qui pourraient être constitutifs d’un détournement présumé de deniers publics.

Dans un deuxième temps, face à l’inertie notée du Procureur de la République devant des faits aussi graves, poursuivant notre objectif de préservation des deniers publics, j’ai saisi le juge d’instruction d’une plainte avec constitution de partie civile le 23 août 2019.

Notre conviction reste que la vérité dans cette affaire n’éclatera que dans le cadre d’un procès public, juste et équitable où le droit sera dit dans toute sa rigueur, par un juge n’obéissant qu’à la loi.

 REVUE DE PRESSE SENEGAL: Revue de presse de mamadou mohamed Ndiaye et Ameth Aidara sur la RFM du 21 Octobre 2019, la radio sénégalaise basée à Dakar, la capitale du senegal. La revue de Presse de mohamed Ndiaye et Ahmed Aidara en audio est très suivi dans tout le territoire sénégalais. Sur la radio futur média mamadou mohamed ndiaye et sur Zik Fm, Ahmed Aidara revient sur le résumé de l’actualité politique, sociale, culturelle, sportive du Senegal traitée par les journaux de la place tels que l’Observateur, l’As, le soleil, le quotidien, l’exclusif, l’évidence, walfadjri, etc… La revue de presse de Mamadou mohamed Ndiaye et Ahmed aidara est suivie par des millions d’auditeurs et d’internautes au Sénégal à travers le monde, à travers les sites internet comme https://thiesinfo.com qui reprend cette revue de presse senegal. Mamadou Mohamed Ndiaye parle souvent de Macky Sall, politique, Idrissa Seck, l’opposition senegalaise, sans oublier les faits divers mais avec une particularité dans sa manière de livrer l’information doublée d’une dose d’humour assez recherchée. La revue de presse d’aujourdhui de Mamadou mohamed Ndiaye en wolof est disponible sur votre site en audio et sur youtube sur la chaine thiesinfo.com.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*