revelation de taille du coach de - Sport à Thiès: Révélation de taille du COACH ADJOINT DE ASC THIES : "Les clubs Thiessoises se mènent une guerre sans Merci"
Home A la une à Thiès Sport à Thiès: Révélation de taille du COACH ADJOINT DE ASC THIES : “Les clubs Thiessoises se mènent une guerre sans Merci”
A la une à Thiès - 20 novembre 2020

Sport à Thiès: Révélation de taille du COACH ADJOINT DE ASC THIES : “Les clubs Thiessoises se mènent une guerre sans Merci”

Révélation de taille du COACH DE ASC THIES : “Les clubs Thiessoises se mènent une guerre sans Merci”

Thiesinfo  est allé à la rencontre d’Elvis NDIONE, coach –adjoint de l’Asc- Thiès, un des clubs-phares  de la cité du rail. Il livre ici ses ambitions et dénonce, les maux qui plombent l’essor du football  local. Entretien…

Trouvé en camp d’entrainement avec l’Asc Thiès, équipe de Ligue 2,   Elvis NDIONE, entraîneur en second a décliné leurs ambitions, conformément aux vœux  du président du club,  pour l’atteinte des objectifs. Actuellement en phase d’acquisition en ligue 2, en  redoublant d’efforts  et de persévérance, tenant compte de leurs contraintes de la saison passée.

Pour la progression de l’équipe et la montée en ligue 1, le jeune entraîneur mise avant tout sur le travail et la détermination de ses poulains. Estimant que, « seul, le travail, fait la différence.» Avec une équipe composée de jeunes talents et d’anciens expérimentés et s’ils persévèrent, peuvent aller en première ligue. 

Sur le plan du matériel sportif faisant souvent défaut dans le milieu, l’entraineur se veut serein et dit « avoir tout ce qu’il leur faut, après avoir acheté du matériel neuf. »

S’agissant de la progression de l’équipe dans le gotha  local, l’entraineur est pessimiste et déplore d’abord,  le manque de solidarité dans les clubs thiessois : « Dès qu’une équipe affiche ses ambitions ou tente d’émerger, on lui fait sent des crocs en jambes ou lui donner des coups fourrés. »  Pour lui, Il n’y a qu’un simulacre de solidarité, mais on ne s’aime pas. »

Les facteurs bloquants : la relève, le manque de sponsors et  d’aires de jeu…

Par ailleurs,  la disponibilité des moyens se posent avec acuité, pour certaines équipes et l’absence de sponsors ainsi que la relève dans la progression de l’équipe, comme auparavant : « la formation, la création des petites catégories en benjamin, minime et cadets,  pour pourvoir l’équipe. » Et le coach, de rappeler les années –bonheur au cours desquels,  les cadets raflaient les coupes du Sénégal de leur catégorie. Enfin, le nœud du problème reste, pour certaines équipes,  « l’absence d’aires de jeu où les équipes négocient les terrains, pour entrainement, ou de chercher d’autres alternatives. » Autant de contraintes qui , aujourd’hui, plombent du football local…

Laisser un commentaire

Check Also

LE JUGE DÉME ADMIS AVOCAT AUPRÈS DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE

« J’ai le plaisir de vous annoncer que ma carrière d’homme d…