A779B404 8BD0 4D3C 997E E48BA3163249 - Retour sur un vendredi de tensions...
Home Actualités nationales Retour sur un vendredi de tensions…
Actualités nationales - 6 mars 2021

Retour sur un vendredi de tensions…

Le bas blesse partout dans le pays de la téranga depuis quelques jours, suite à l’arrestation de Ousmane SONKO une série de manifestations sans fin s’est déclenchée. Le bilan est rocambolesque : des pertes en vies humaines et matérielles, des blessés graves, des édifices détruites pour ne citer que celà.

La mort de Famary GouDiaby (24ans) hier à Bignonna et celle d’un autre manifestant à centenaire ont porté le nombre de victimes à 5.

Plusieurs blessés également notés des deux côtés, un élément du GIGN a été gravement blessé par lacrymogène à colobane , sa main complètement défénestrée a dû être amputée.

LES MAGASINS D’AUCHANS ATTAQUÉS…

 L’enseigne française a subi depuis mercredi des saccages et des pillages de magasins dans la capitale et différentes villes du pays , en effet les magasins Auchans ont subi fortement des attaques et ont vu leurs produits emportés en masse . Prés de 14 Auchan ont été attaqués en tout , ce que déplore fortement les dirigeants de cette chaîne de distribution alimentaire « S’attaquer à Auchan en croyant viser des intérêts français est une erreur de cible et est négatif pour le Sénégal lui-même », s’offusque M. Edgard Bonté, président d’« Auchan Retail – Interior’s »

LA MARCHE DE Y’EN A MARRE

Alors que l’autorité préfectorale avait interdit cette marche pour des raisons notamment sanitaires (les rassemblements étant interdits en période de Covid-19) , ils ont décidé de braver cette interdiction pour dénoncer l’arrestation de leur camarade Guy Marius Sagna et bien d’autres dont ils exigent la libération immédiate et sans conditions .

Résultat des courses Thiate de y’en a marre à été arrêté lui aussi hier avec d’autres membres du mouvement y’en a marre.

PRISON BREAK À MBOUR

À Mbour 23 prisonniers se sont évadés de la maison d’arrêt et correction pendant que les manifestations battaient leur plein. Ces derniers ont fait tomber le mur de clôture avant de prendre la fuite , mais d’après le chef de l’administration pénitentiaire 3 d’entres eux ont pu être interceptés et il y’a eux 2 blessés également. Le reste de la bande fortement recherché pour le moment.

DES ÉDIFICES ET MAISONS CAILLASSÉS ET INCENDIÉES…

 La mairie de Diamnadio, tribunal de Diourbel, siége de l’APR à saint-Louis, la maison familiale de la 1iére dame , celle du ministre de l’intérieur à khombole, Celle de Mamour Diallo, Me El Hadj Diouf… la liste loin d’être exhaustive, tous ont été objets d’attaques découlant de la furie des manifestants.

A celà, s’ajoute des banques qui ont été dépouillés et d’importantes sommes emportées.

Les agresseurs qui se sont mêlées dans la danse ont dicté leurs loi en volant tout sur leur passage.

Le ministre de l’intérieur Antoine Félix DIOME , s’est prononcé sur la situation hier dans une déclaration. D’après lui ces actes sont « terroristes » et proviendraient de forces occultes qui seront traquées, arrêtées et punies à hauteur de leurs actes, Antoine Félix DIOmE a été ferme là dessus.

Il appelle au retour à la raison afin de se concentrer sur l’ennemi commun : le coronavirus virus et s’imprégner d’avantage de la campagne de vaccination contre la COVID-19 qui est en cours.

Par ailleurs, il annonce un allégement prochain des mesures restrictives relatives à l’état d’urgence notamment le couvre feu.

Laisser un commentaire

Check Also

LES NOMINATIONS EN CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 06 OCTOBRE 2021

Monsieur Amadou DIARRA, Expert en Décentralisation et en Droits humains, est n…