Reprise du transport Interurbain à la gare routière de Thies
Home A la une à Thiès Reprise du transport Interurbain à la gare routière de Thies
A la une à Thiès - 7 juin 2020

Reprise du transport Interurbain à la gare routière de Thies

Les Transporteurs signalent le manque de de Thermoflash

Reprise du transport Interurbain au Sénégal

Très tôt dans la matinée de ce dimanche, les activités ont repris, transporteurs, chauffeurs, apprentis, coxeurs, clients et autres vendeurs tous se sont tous donnés rendez-vous à la Gare routière de Thiès.

Celle-ci fait partie l’une des plus gare routière du Sénégal. Plus de cinq mille chauffeurs y gagnent leurs vies quotidiennes et pour nourrir leur famille sans compter les mécaniciens qui sont aux alentours, ainsi que les commerçants.


C’est tout un secteur transport interurbain qui a été paralysé par la pandémie du covid19. Aujourd’hui, avec les mesures d’allègements prises par l’état autorisant le transport interurbain de reprendre, la gare routière de Thiès retrouve son monde.

Une forte ambiance règne et des retrouvailles entres travailleurs du transport. C’est très visible au niveau du siège du regroupement des chauffeurs ainsi dans les lieux départ des voitures sept places, les car Ndiaga Ndiaye en passant par le lieux départs des bus tatas et des taxis urbain.

c’est le même constat, c’est la joie qui est la chose visible.  D’après les différents responsables rencontrés par le biais de leur président Amadou Gueye  » toutes les dispositions sécuritaires sanitaires sont prises à savoir le lavage des main, le port de masques, l’identification des clients avant de monter dans les voitures ».

Selon toujours ces responsables le seul hic dans cette réouverture de la gare, il n’y a pas de termoflash comme convenu. Et que l’aide alimentaire ou financière ou encore matériel de l’état tardent à se matérialiser »


C’est un vrai ouf soulagement des travailleurs du secteur du transport interurbain avec cette reprise qui demande un accompagnement de l’état pour que leur secteur ne soit un lieu de propagation du virus covid19 de régions en régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Les 400 travailleurs de l’usine LANA de Keur Madaro se révoltent contre leurs dures conditions de travail

« Les conditions de travail sont lamentables :12 heures par jour ! » C…