Réouverture des mosquées : L’association des Imams et Oulémas du Sénégal en colère
Home Actualités nationales Réouverture des mosquées : L’association des Imams et Oulémas du Sénégal en colère
Actualités nationales - 13 mai 2020

Réouverture des mosquées : L’association des Imams et Oulémas du Sénégal en colère

Non implication dans le processus de réouverture des mosquées

L’association des Imams et Oulémas du Sénégal dénonce sa non implication dans le processus de réouverture des mosquées. Une décision annoncée par le Président de la République dans son discours à la nation. Les Imams et Oulémas prédisent un échec de la réouverture des mosquées, sans mesures d’accompagnement.

Selon Imam Oumar Diène, secrétaire général de l’association, « nous avons appris ça comme tous les sénégalais. Nous avons aussi été pris de cours car nous n’avons pas été informés de l’ouverture des mosquées. Ni avant, ni après. Et maintenant, on nous met en rapport avec le Ministre de l’Intérieur pour savoir quelle orientation prendre. Comment nous allons nous comporter par rapport aux moyens logistiques qui vont nous être donnés ? »

Nous attendons d’être saisis par le Ministre de l’Intérieur

Donc, continue-t-il, « comme nous ne savons pas les tenants et les aboutissants de cette affaire, nous attendons d’être saisis par le Ministre de l’Intérieur peut être, pour nous renseigner sur la nouvelle donne. En effet, nous sommes un mouvement qui regroupe presque 24.000 mosquées dans le pays et comptons beaucoup de membres.»

Pour l’imam Oumar Diène « il faut qu’on soit prêt pour rouvrir, mais avec la nouvelle donne, tout va changer parce que le fonctionnement  demande énormément d’investissements humains, financiers et culturellement, nous ne sommes pas prêts. Donc si on ouvre les mosquées sans le personnel qu’il faut, cela sera un échec », dira-t-il pour conclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le président de la République va retirer les cars rapides de la circulation.

Le président de la République va retirer les cars rapides de la circulation.…