Rentrée solennelle des cours et tribunaux: La protection des usagers dans le système de la santé publique au menu

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR

Le Chef de l’Etat, Président du Conseil Supérieur de la Magistrature a présidé ce lundi la rentrée solennelle des Cours et tribunaux. Cette année le thème a porté sur : « La protection des usagers dans le système de santé publique ». 

Pour les différents orateurs qui ont pris la parole lors de cette auguste assemblée, l’hôpital, de jour comme de nuit, a l’obligation d’assurer un service d’urgence, d’accueillir et de soigner les malades sans distinction.

Ces hommes du droit reconnaissent toutefois que dans la protection des usagers, des dysfonctionnements ne manquent pas de survenir. Néanmoins cela ne devrait pas occulter le travail remarquable des acteurs de la santé. 

Le Président Macky Sall est revenu sur les réalisations qui mettent en lumière la fiabilité de notre système sanitaire, Macky Sall a rassuré et réaffirmé aux acteurs de la Justice son engagement à poursuivre les efforts allant dans le sens du renforcement de l’Etat de droit, dont l’amélioration du fonctionnement du service public de la justice fait partie intégrante. 

Cette rentrée des Cours et Tribunaux a été l’occasion pour les acteurs de revenir sur les attaques et autres critiques dont la justice fait l’objet, en effet lors de cette audience, le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats Mamadou Seck a lancé un appel fort aux Magistrats à ne pas céder sur leur indépendance : “Chers Magistrats, l’indépendance qui vous est offerte par vos statuts, et dont vous pouvez disposer à souhait, a comme contrepartie de puissantes sujétions exigeant l’exercice compétent et impartial de vos fonctions et conséquemment, vous ne pouvez pas vous soumettre à des obligations ou contraintes de nature à restreindre votre liberté de réflexion ou d’action. Vous ne pouvez pas porter atteinte à votre indépendance. Dans l’exercice professionnel d’un magistrat, qu’il soit du siège comme du parquet, l’indépendance a une dimension personnelle qui l’oblige à ne jamais sacrifier ce qui fonde et justifie son action, à savoir les exigences déontologiques de la profession”.

“Les principes essentiels de votre profession ne sont pas des slogans que l’on brandit comme un étendard, ils sont les conditions cumulatives et nécessaires du respect et de l’acceptation des décisions de justice par les justiciables”, a-t-il poursuivi. 

Cette sortie prend un connotation particulière à l’heure où le débat sur l’indépendance de la Justice se pose avec acuité.

1 thought on “Rentrée solennelle des cours et tribunaux: La protection des usagers dans le système de la santé publique au menu

Laisser un commentaire