Recrudescence du paludisme : Les cas graves se multiplient

Santé

Après quelque temps d’accalmie, le paludisme ressurgit. Des cas  graves sont notés dans tout le pays, plus précisément à Dakar, selon le Dr Babacar Sèye, Médecin au Samu national.
Le paludisme grave est en train de faire des ravages dans les structures sanitaires. L’annonce a été faite par le Dr Babacar Sèye du Samu national.

À l’en croire, cette année, le paludisme s’est accentué, avec l’hivernage. «Dans le contexte de la Covid-19, quand les symptômes comme les vomissements, la  fièvre se présentent, on pense à la grippe. On passe ainsi à côté du bon traitement. Il suffit d’ailleurs, pour certains, de se rendre à la pharmacie.  C’est comme cela que des cas de paludisme graves sont développés».
Par exemple, au Samu national, beaucoup d’appels liés au paludisme grave sont enregistrés. Pourtant, il est, dit-il, possible de prendre les devants, en se rendant tout simplement dans une structure pour un test de diagnostic rapide et avoir le cœur net, s’il s’agit d’un  paludisme.
Le paludisme grave peut laisser des séquelles. Les symptômes du paludisme et de la grippe sont similaires ; d’où la confusion. «On ne peut pas se baser sur un seul symptôme pour dire que nous avons une telle maladie. Les maladies qui ont des symptômes similaires sont nombreuses», conclut le Dr Sèye.

Seneweb

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *