Home Actualités nationales Recrudescence de la violence au Sénégal : Le département de Sécurité des Nations unies sonne l’alerte
Actualités nationales - 6 juillet 2020

Recrudescence de la violence au Sénégal : Le département de Sécurité des Nations unies sonne l’alerte

 La conseillère en Chef à la Sécurité pour le personnel de l’ONU résident  au Sénégal, Corinne Héraud, a lancé un message d’alerte au personnel avec la recrudescence de la violence constatée après la levée de l’état d’urgence et du couvre-feu. Selon vox populi Corinne Héraud note une forte recrudescence de la violence après la levée du couvre-feu. «Avec la levée de l’état d’urgence et du couvre-feu, UNDSS enregistre une forte recrudescence des incidents criminels impactant le personnel des Nations Unies : vols à l’arrachée dans la rue, cambriolages des résidences. Ces phénomènes sont connus et les moyens de limiter votre exposition, et celle des membres de votre famille, vous ont été signalés par le passé», dit-elle en formulant quelques mesures de précautions. Elle leur demande d’être «extrêmement vigilants lors de (leurs) déplacements à pied de jour comme de nuit», d’éviter «absolument de marcher seul», de «toujours marcher avec (son) sac sur l’épaule opposée à la route pour éviter l’arrachage», de «verrouiller les portières de véhicule» en circulation. Dans sa batterie de mesures détaillées, elle demande au personnel de sécuriser leurs résidences la nuit, d’appeler la police ou la gendarmerie en cas de difficultés et de se méfier de «certains cas de faux accidents de la route en particulier à la nuit tombée». «Ne vous arrêtez pas sur le lieu d’un accident et conduisez immédiatement jusqu’à la gendarmerie la plus proche, ou bien un véhicule de gendarmes sur la route »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Magal de Touba: Aïda Diallo dans les préparatifs

Les thiantacoune ne sont pas en reste. Comme le procédait son défunt Mari, Aïda Diallo s’e…