Propos maladroits à l’endroit de Zidane: Le Graët présente ses excuses

International Sport

Invité dimanche sur RMC, Le Graët s’est montré désinvolte au moment d’être interrogé sur Zidane, présenté dans la presse comme un candidat au poste de sélectionneur des Bleus occupé actuellement  par Didier Deschamps, finalement prolongé  jusqu’en 2026.

« Je ne l’aurais même pas pris au téléphone, a-t-il lâché. Pour lui dire quoi ?  Bonjour monsieur, ne vous inquiétez pas, cherchez un autre club, je viens de me mettre d’accord avec Didier ? ».

A une question sur un intérêt supposé du Brésil pour Zidane, il a ajouté: « J’en n’ai rien à secouer, il peut aller où il veut, dans un club, il en aurait autant qu’il veut en Europe, un grand club ».

Ses propos ont suscités un tollé, sa sortie médiatique, non planifiée par la Fédération, a fait réagir jusqu’au gouvernement. Dès dimanche, la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera a dénoncé des « déclarations à nouveau hors sol avec en prime cette fois un manque de respect honteux » et réclamé des excuses.
Même la star Française Mbappé n’a pas manqué de réagir suite à ces propos » Zidane c’est la France, on ne manque pas de respect à la légende comme ça » avait-il tweeté.

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët reconnaît « des propos maladroits qui ont créé un malentendu » concernant Zinédine Zidane, à qui il tient « à présenter (ses) excuses » personnelles, a-t-il affirmé ce lundi dans une déclaration à l’AFP.

« Je tiens à présenter mes excuses pour ces propos qui ne reflètent absolument pas ma pensée, ni ma considération pour le joueur qu’il était et l’entraîneur qu’il est devenu », affirme le patron du football français, au lendemain de déclarations polémiques portant sur l’ancien N.10 des Bleus et ex-entraîneur du Real Madrid.

« Zinédine Zidane sait l’estime immense que je lui porte, comme tous les Français », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire