yankhoba Diattara programme
Home Thies actualites senegal Programme du candidat du BBY: Les 10 engagements de Yankhoba Diattara
Thies actualites senegal - 3 semaines ago

Programme du candidat du BBY: Les 10 engagements de Yankhoba Diattara

Programme du candidat du BBY: Les 10 engagements de Yankhoba Diattara: Propreté de Thiès, Assainissement, Environnement, Gestion des ordures, Education, Numérique, Gestion des Embouteillages, Feux Rouges, etc … Yankhoba Diattara a exposé son large programme pour que une fois élu Maire de Thies, qu’il puisse dit-il régler les problèmes majeurs des Thiessois. Suivez son Exposé!

Dans l’avant-propos de ses engagements,ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications Yankhoba DIATTARA et préposé  à la magistrature de Thiès-ville par la coalition , à remercié vivement les alliés- présidents Macky SALL et Idrissa SECK, lesquels, dans la concertation, l’ont choisi . Plein d’engagement et de la  volonté de bien, il a souhaité et prié pour que leurs espoirs et confiance placés en lui, ne  soient pas déçus. Toutefois, il s’est aussi  félicité « de la démarche inclusive  et de l’esprit  conciliant entretenus  par les deux hommes d’Etat ». En tout état de cause, la détermination du  jeune Maire à  bien servir , n’a d’égale que son amour pour la ville de Thiès  à travers ce programme dont la quintessence, s’articule harmonieusement, autour de 10 points, établis comme suit :

 Une bonne mise en œuvre de la gouvernance locale

Le ministre DIATTARA invite à une administration inclusive, rénovée modernisée invitant au dialogue et à la concertation des acteurs territoriaux, à travers une participation active de toutes les couches sociales. Un suivi et un contrôle des actions et informations municipales où les citoyens pourront intervenir librement  à travers les nouvelles technologies du numérique.

 –  Poursuivre le «  rêve des chantiers de Thiès » 

S’il est élu, le ministre de l’économie numérique  promet de « ressusciter les rêves des Chantiers de Thiès » du président Idrissa SECK longtemps  « mis en pose », par la  transformation de la ville,  à l’image d’Fran, uneville Maroc, connues pour ses, belles avenues spacieuses et éclairées où, il fait bon vivre.  Après son élection au 23 janvier prochain, Thiès sera la ville la plus éclairée du Sénégal, avec l’éclairage public dans toutes les grandes artères et quartiers périphériques avec la mutualisation des moyens des mairies, en travaillant en synergie.

– Privilégier l’économie circulaire.

Promouvoir le développement dural, sans aucune nuisance environnementale  est prévu ainsi que la lutte contre les inondations, l’épineux et les eaux de ruissellement, à partir du plateau de Thiès, avec le déplacement  de populations,   à Nguinth, Sampathé etc. Valoriser aux mieux, les déchets avec un partenaire résidant à la commune-Est, restaurant ainsi la propreté légendaire de Thiès. Il est également envisagé, la capitalisation d’ « Allou Kagne »où le mythique ravin des voleurs, avec  la création d’un parc attractif, entres autres projets.

 – Embouteillages

Pour la fin des Embouteillages et les problèmes de mobilité que connait la ville –carrefour, il sera mis en place  d’une voie de contournent, après concertation avec la mairie Ouest. La mise en place  de feux rouges avec « la régulation d’une circulation moderne »à travers un système intelligent.

–          Formation, innovation de la jeunesse

Accordant une place privilégiée aux jeunes et aux femmes de la ville, le Ministre Yankhoba DIATTARA, s’il est élu a un important programme de formation et d’innovation pour la jeunesse avec l’environnement favorable, ce creuset technique et scientifique  que constituent l’université Polytechnique, l’Enoa, l’université de Thies , d’envergure, qui seront mises à contribution, pour la jeunesse, en leur offrant toutes les opportunités qu’offre aussi, le numérique.   

–           Accompagnement, autonomisation des femmes

Yankhoba DIARRARA préconise plus d appuis aux femmes, avec d’bord le lancement d’un programme  de financement de 100 millions de Fcfa, pouvant atteindre 500, voire plus avec l’avantage du paiement  total des intérêts par sa mairie, s’il est élu.  Le postulant à la mairie de Thiès-ville  a promit la mise en place  une banque des femmes de Thiès avec un fond de  1 milliard de Fcfa, pour financer leurs activités.

–          Hôpitaux et infrastructures sanitaires

En regardant le rétroviseur de la venue du président Macky SALL à Thiès, pour le  Conseil  ministériel décentralisé, il était déjà agité  le besoin de construction d’un hôpital de niveau 3 , à Thiès ,  à l’instar de Touba,  grâce aux besoins dictés par le boum démographique,  les avancées technologiques, le matériel  médical devenu obsolète,  le pléthore de malades référés à Thiès,  par Kaolack,  Fatick ou Saint-Louis etc. Avec la mutualisation des moyens, les communes  de ville et d’arrondissements, il est possible  de créer de nouveaux centres de santé.

–          Economie locale à revitaliser

Il faut reconnaitre que le discours tenu dans le programme rassure les femmes et les jeunes, parce que réaliste et réalisable  avec le projet  du conseil Départemental qui travaille depuis sur la revitalisation du tissu industriel thiessois surtout pour les jeunes avec la diversification des activités du numérique et les opportunités par les mines et carrières de la région.

–          Les pôles d’emploi, les financements

Dans l’accompagnement des jeunes, il est toujours passible d’élargir les perspectives d’avenir à travers les pôles d’emplois  grâce aux fonds de 4 milliards,  mis en place par le président de la République Macky SALL avec l’encadreur  qui réside à Thiès-Est.

–          Infrastructures sportives

Dans le programme du maire de Thiès-ville proposé par BBY, occupe en bonne place, la volonté de créer des stades municipaux aux normes internationales, pour l’épanouissement  de la jeunesse, pour décompresser et se libérer du stress urbain. Actuellement, ce projet est à l’étude…

–          Facteurs de stabilité sociale.

Dans la gestion au quotidien, la gestion des humeurs nécessaire à l’équilibre sociale s’avère indispensables par le truchement de la valorisation et du développement de l’économie artistique et culturelle, de l’art  en général, socle de la stabilité.

Intercommunalité et Ouverture

Enfin, ce  10e et dernier point de cet ambitieux programme invite les toutes les communes du Sénégal à s’unir,  s’ouvrir véritablement   à  l’Afrique et au monde entier…

Laisser un commentaire

Check Also

Ousmane Diop Alerte (Yewwi Askan wi) “Sunu Yeungeulé, Dina len Door ba Yew len”

La Période Post électorale s’anime dans la capitale du Rail. hormis le…