784 vues

Problème de foncier à Mbour 3 Thies: Trois jeunes du quartier déférés au tribunal



Mbour 3 Thies

Aar li nu Bok et Les Populations du Quartier Mbour 3 de Thies ont tenu un point de presse pour réclamer la libération d’un terrain situé en face de la route principale qui mène à l’autoroute, qui était destiné à un espace vert dans le dit quartier.

Selon leurs dires, une autorisation de construire a été délivrée à un tiers qui a débuté la construction d’une station Service. Trois jeunes du quartier qui ont intenté une action contre l’édification de cette station ont été appréhendés et présentés devant le juge.

Aar li nu Book , au chevet des jeunes du quartier qui ont porté le combat, interpelle les autorités du pays pour le règlement définitif de ce problème foncier à Mbour 3 au bénéfice des jeunes et des populations du quartier à savoir la libération de ce terrain pour sa destination initiale, la mise en place d’un espace vert.

Problème de foncier à Mbour 3 Thies: Trois jeunes du quartier déférés au tribunal

Au quartier Mbour 3, les populations sont sur les dents depuis, quelques jours, après l’attribution  d’un espace vert à des tiers pour ne pas cite que les sieurs  Abdou Koumba Diop  et Mouhamadou Samba Sow. Ils  se disputent  farouchement  cet  espace litigieux . Aujourd’hui, les populations  s’opposent  à la cession et   l’autorisation de construire  délivrée par le maire de Thiès –ouest, Alioune Sow faisant actuellement  débat. Face  à, ce qu’ils considèrent comme une injustice, une spoliation ,Saliou Ndiaye coordonnateur  régional de Y’en a marre, le juge Ibrahima Dème acteur politique et résident, ont tenu un point de presse à la suite de jeunes gens interpellés et traduits devant le procureur pour destructions de biens publics.

Attribution d’espace, nulle et non avenue…

Outre la restitution de ce site, objet de polémique, les populations et les voix parmi les plus autorisées  disent « crier leur désarroi  et déclarent nulle et non avenue cette cession de cet espace au détriment de ces derniers  qui ne font que réclamer  leur droit,  conformément aux prévisions du plan –directeur. Enfin,  Saliou Ndiaye, attire l’attention  des autorités administratives,  les collectivités locales,  le conservateur  des Domaines Djiby Sy,  face aux problèmes  récurrents du foncier.  Pour sa part, le juge Dème  a invité  l’autorité centrale, qui représente  le président de la république, de même que les collectivités locales qui  n’ont pas joué leur rôle, «  à faire attention,  car les conditions d’embrasement du pays, sont réunies»   (vidéo)


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*