7315127605ed61ecd6390b protranslate2 1 - Pourquoi les coûts de traduction sont-ils si différents ?
Home Reportage à Thiès Pourquoi les coûts de traduction sont-ils si différents ?

Pourquoi les coûts de traduction sont-ils si différents ?

Pourquoi les coûts de traduction sont-ils si différents ?

Beaucoup de traducteurs et d’agences de traduction offrent des services de traduction professionnelle similaires mais avec des coûts différents, alors de quoi dépendent leurs tarifs ?

  1. La combinaison de langues demandée 

Dans le monde de la traduction, les couples de langues ne sont pas tous évalués de la même façon; les combinaisons populaires sont censées être maîtrisées par beaucoup de traducteurs, donc leurs coûts sont concurrentiels et considérablement plus bas que ceux des langues rares, maîtrisées par une poignée de traducteurs seulement.

De ce fait, si vous avez besoin d’une traduction nécessitant la connaissance d’une langue rare, le traducteur prend en considération le fait que vous n’avez pas beaucoup de choix concernant les prestataires de ce service, et donc il vous imposera le coût qu’il lui convient, et vous serez obligé de payer car le manque de concurrence lui laisse le dernier mot.

  1. Le type de traduction

Bien entendu, la traduction est un domaine large constitué d’un certain nombre de spécialités et de sous-spécialités, par exemple : la traduction technique est une branche de la traduction, elle-même divisée en : traduction scientifique, médicale, juridique, financière, etc.

Souvent, la traduction d’un texte « général », c.-à-d. qui n’a aucune valeur officielle ou finalité technique, coûte beaucoup moins cher qu’une traduction technique ou certifiée, car ces deux dernières exigent l’intervention de traducteurs professionnels assermentés et/ou spécialistes dans des domaines précis, ayant des connaissances approfondies et de grandes compétences.

Donc, le coût de traduction dépend aussi du niveau d’expertise du traducteur et du type de la traduction en question.

  1. Les méthodes de comptabilisation des coûts

Comme les traducteurs et les agences de traduction n’utilisent pas tous la même méthode de facturation, ils tiennent à préciser les détails de facturation pour que le client soit au courant, comme le fait Protranslate ici: https://www.protranslate.net/fr/tarifs-de-traduction/

Il y a des traducteurs qui calculent les tarifs de traduction par rapport au nombre de mots contenus dans le texte original, et d’autres qui se basent sur le nombre de pages du document. Cette différence de systèmes de facturation provoque des écarts entre les coûts.

De plus, il y a ceux qui imposent des tarifs supplémentaires si le document est trop volumineux ou si le texte est trop compliqué.

  1. Les charges d’urgence

Enfin, les traducteurs imposent des tarifs additionnels quand on leur demande de faire le travail en urgence. Cependant, ils interprètent différemment le terme d’urgence. Pour certains, on parle d’une tâche accomplie en urgence quand le délai est très court, ce qui fait  qu’on doit laisser attendre d’autres besognes afin de réaliser celle-là, et ça se paie. Les tarifs d’urgence sont aussi ajoutés si le nombre de mots à traduire par jour est équivalent à 3000 ou plus.

Laisser un commentaire

Check Also

Micro trottoir: France Allemagne, Quelle équipe supportez vous?

Micro trottoir: France Allemagne, Quelle équipe supportez vous? …