arton13583 - Perturbations sociales  en vue : l’UNSAS de Mademba Sock menace d’appeler à   une grève générale !
Home A la une à Thiès Perturbations sociales en vue : l’UNSAS de Mademba Sock menace d’appeler à une grève générale !
A la une à Thiès - 7 août 2020

Perturbations sociales en vue : l’UNSAS de Mademba Sock menace d’appeler à une grève générale !

Le SYTJUST demande l’application des accords déjà signés avec le gouvernement

Le SYTJUST étant membre de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (l’UNSAS), la centrale syndicale dirigée Mademba Sock, ce dernier vient de brandir au cours d’une conférence de presse, la menace d’une  grève générale, si le gouvernement ne trouve pas de solutions aux revendications des greffiers.

Pour rappel le SYTJUST (syndicat des travailleurs de la justice) est en grève depuis des semaines, pour demander l’application des accords déjà signés avec le gouvernement. En vain jusqu’ici, car ils ont été quasiment snobés par Ministre de la justice.

 Le gouvernement est revenu hier en conseil des ministres sur le décret portant organisation et création du CFJ

La goutte qui a fait déborder le vase, c’est que d’après Mademba Sock,  « le gouvernement est revenu hier en conseil des ministres sur le décret portant organisation et création du CFJ (centre de formation judiciaire). »

Pour le secrétaire général de l’UNSAS, « tous les décrets  incluant les points d’accord et objets de la grève, ont été modifiés ou abrogés.»

Selon le secrétaire général du SYTJUST, maître Aya Boun Malick Diop, « le gouvernement veut faire du « wax waxet » (se dédire),  mais ils ne lui permettront pas de reculer sur des mesures déjà prises et signées. »

38 gardiens de prison formés pour remplacer les greffiers

Le plus grave pour lui, « c’est l’enrôlement et la formation de 38 gardiens de prison pour les remplacer, de surcroît au CFJ, réservé aux magistrats, greffiers et administrateurs de greffe, et pire par un magistrat et un gendarme à la retraite. »

La forfaiture est pour eux encore davantage dans « la qualité de la formation, prévue pour 10 jours au lieu de 2 ans. »

 Pour toutes ces raisons, Mademba Sock va mobiliser ses troupes pour paralyser tous les secteurs où  l’UNSAS  est présente : télécommunications, port autonome de Dakar, électricité etc… 

Son objectif ? « Amener le Président Macky Sall à s’impliquer et le gouvernement à dire la vérité ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Visite du Pr Macky Sall à Touba

Le président de la République Macky Sall se rendra à Touba cet apr&eg…