Médina Fall de Thiès
A la une à Thiès - 3 semaines ago

Pénurie d’eau au quartier Médina Fall de Thiès

Les femmes au cœur de la protestation

Dans un contexte déjà très sensible, avec la covid 19 qui rend encore plus indispensable l’eau, elle est pour les femmes du quartier Médina Fall de Thiès introuvable. Une situation qu’elles jugent inacceptable.

D’après un témoignage recueilli au prés des femmes par Babacar  Ndao de Sud FM Thiès, elles disent  « qu’il faut se lever à trois heures du matin, aller jusqu’à DON BOSCO et SENBUS (structures sanitaire et industrielle), pour espérer obtenir un minimum vital, et en chercher encore au prés de voisins plus chanceux. »

Une situation explosive, grosse de dangers, et qui perdure

Ce qui leur fait surtout mal, c’est que « la situation perdure, et les autorités tardent à réagir malgré la pandémie. »

L’une d’elles dira avec humour « qu’elles n’ont plus le temps de se faire belles : passer la nuit à chercher de l’eau, aller au marché le matin, revenir fatiguée et les yeux rouges, pour préparer le repas. »

En cette période hivernale, avec la chaleur, le retour en force des cas communautaires du coronavirus et la rentrée  prochaine des classes d’examen, le règlement du problème devient urgent.

« SEN Eau », pour un habitant du quartier qui n’est  pas content, « ne fait pas mieux que la SDE pour le moment, et doit savoir qu’il y a ici un grand lycée et beaucoup d’écoles élémentaires. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Horreur à Thies: Un déficient mental administre un coup de pioche à un élève

Cheikh Malick Sow, meilleur élève de l’école Modou Ndiaye en classe de CM2 à l’école…