ok 7 - Pêcheur Sénégalais brûlé vif par des Chinois
Home Actualités nationales Pêcheur Sénégalais brûlé vif par des Chinois
Actualités nationales - 25 septembre 2020

Pêcheur Sénégalais brûlé vif par des Chinois

 Ce n’est pas un pêcheur gambien qui a été aspergé d’essence et brûlé vif en mer par des pêcheurs chinois comme allégué, mais bien un Sénégalais, a tenu à clarifier le gouvernement gambien, jeudi informe Vox populi.

«Des enquêtes préliminaires ont établi que le principal pêcheur impliqué dans l’incident présumé, identifié comme Magget Mbaye, est un ressortissant Sénégalais  de 36 ans.

Il est marié et père de trois (3) enfants; deux garçons et une fille», renseigne le ministère gambien des Pêches et des Ressources en eau qui rappelle que «l’incident s’est produit entre 10h 00 et 12h00 le samedi 19 septembre 2020, période pendant laquelle Mbaye a subi de graves brûlures corporelles.

Il y avait onze (11) pêcheurs artisanaux à bord du bateau en difficulté et tous des Sénégalais : Magget Mbaye, Cheikh Ndiaye, Aziz Thiam, Momodou Mbye, Papa Diop, Samba Dione, Jabel Gueye, Modi Ka, Ibrahima Sow, Abdou Karim Cissé et une personne identifiée uniquement comme Muhamed». … Selon le communiqué, diffusé par Ebrima G Sankareh, porte-parole du gouvernement gambien, leurs collègues Sénégalais  ont confirmé que l’incident présumé s’est produit dans les eaux territoriales Sénégalaises.

 Il ajoute que le navire en question N ° 938 Solo 1 n’a jamais été autorisé à exercer des activités de pêche dans la zone économique exclusive des eaux gambiennes, mais est autorisé par les autorités Sénégalaises.

 Après l’incident, raconte le gouvernement gambien, Magget Mbaye, identifié comme le capitaine des pêcheurs artisanaux, a demandé à son équipage de le transporter en Gambie pour y être soigné. Ils y sont arrivés «le lundi 21 septembre 2020 à 8h00 GMT et auraient été reçus par sa tante, une certaine Binta Guèye à Banjul».

 Les Gambiens renseignent que l’affaire fait actuellement l’objet d’une enquête des autorités Sénégalaises  alors que «les deux pays élaborent les détails du rapatriement de l’ensemble de l’équipage au Sénégal»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *