Joe Biden 845x475 - Nouvel Envoyé spécial au Sahara : Maroc, les Etats-Unis ont-ils nuancé leur position ?
Home International Nouvel Envoyé spécial au Sahara : Maroc, les Etats-Unis ont-ils nuancé leur position ?
International - 3 semaines ago

Nouvel Envoyé spécial au Sahara : Maroc, les Etats-Unis ont-ils nuancé leur position ?

Le secrétaire au Département d’Etat américain, Antony Blinken, a réagi à la nomination de Staffan De Mistura, comme nouvel Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental. Nomination qui a fait naître des suspicions sur un éventuel changement de position des Etats-Unis sur la marocanité du Sahara Occidental.

De nouvelles spéculations ont vu le jour après la nomination d’un nouvel Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental, en la personne de Staffan De Mistura, notamment le dossier du Sahara Occidental. Antony Blinken, secrétaire d’État des États-Unis, a salué, mercredi, l’annonce de la nouvelle nomination, indiquant sur Twitter que Washington « soutient pleinement l’ONU afin de mener un processus politique au Sahara Occidental pour promouvoir un avenir pacifique et prospère pour le peuple de la région ».

Interpellé la question de savoir ce que les Etats-Unis attendent de cette nomination d’un nouvel Envoyé de l’ONU au Sahara et sur la possibilité que Washington revoie sa position quant à la marocanité du Sahara, la réponse de Ned Price semble ambigüe. « Comme le secrétaire d’Etat l’a dit hier, nous soutenons fermement le leadership de l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, M. De Mistura dans la reprise du processus politique dirigé par l’ONU pour faire avancer une solution durable et digne au conflit du Sahara occidental ».

« Les Etats-Unis soutiennent activement ses efforts pour promouvoir un avenir pacifique et prospère pour le peuple du Sahara occidental et de la région au sens large… Nous restons engagés avec toutes les parties à l’appui de cet effort et soutiendrons un processus politique crédible dirigé par l’ONU pour stabiliser la situation et garantir la cessation des hostilités. Nous consultons les parties sur la meilleure façon de parvenir à un règlement durable. Nous n’avons rien d’autre à annoncer pour le moment », a poursuivi Ned Price .

Les Etst-Unis, sous l’ancien Président Donald Trump, avaient reconnu la marocanité du Sahara Occidental, en contrepartie de la normalisation des relations entre Israël et le Maroc.

Laisser un commentaire

Check Also

Avec le e-naira, le Nigeria veut rendre sa «politique monétaire plus efficace»

Le Nigeria est le premier pays d’Afrique à acquérir une monnaie num&ea…