A la une à Thiès - 4 semaines ago

Nouveaux lotissements au garage Khelcom de Thiès : les mécaniciens pointent du doigt, le maire Aliou Sow.

Les mécaniciens occupant le site du garage Khelkom  depuis les années 2000, sont très remontés contre Aliou SOW,  maire de la zone-ouest  pour une éventuelle  cession de cette réserve, à un promoteur du nom de Matar SARR.  Ce dernier, soutenant que c’est l’autorité qui lui aurait  attribué cette bande  de terre.  Debout comme un seul homme, les insurgés  s’élèvent  contre  cette décision municipale qu’ils considèrent comme arbitraire, au cours, d’un point de presse.

Cheikh  DIOUF, porte-parole du mouvement, a déclaré avec véhémence « qu’ils ne laisseront pas faire. D’ailleurs, lors d’une rencontre avec le gouverneur sur les convoitises qu’attise le site, ce dernier lui avait affirmé », qu’il était administrativement  réservé pour des infrastructures d’intérêts publics, par exemple ». Les actuels occupants sont donc  sur les lieux, à titre précaire et révocable. Après avoir rencontré le gouverneur, le porte –voix « qui a introduit une demande d’audience  au préfet attend d’être reçu sur la question. » Dès lors et si leurs craintes étaient avérées, interpellent le maire, « à  ne pas céder ce lopin de terre où, des responsables de famille  gagnent leur vie, ou  forment  des jeunes à la profession. »

En tout état de cause, le fameux site a toujours suscité la  convoitise, promoteurs de tout acabit  voulant s’en  emparer à tout prix, en vain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Perturbations sociales en vue : l’UNSAS de Mademba Sock menace d’appeler à une grève générale !

Le SYTJUST demande l’application des accords déjà signés avec le gouvernement Le SYTJUST é…