Gouye Diama - Nouveau litige foncier à Notto Gouye Diama. Le  maire  Magueye Ndiaye accusé de spoliation des terres
Home A la une à Thiès Nouveau litige foncier à Notto Gouye Diama. Le maire Magueye Ndiaye accusé de spoliation des terres
A la une à Thiès - 4 août 2020

Nouveau litige foncier à Notto Gouye Diama. Le maire Magueye Ndiaye accusé de spoliation des terres

Après Ndengler et Ngéniène, c’est maintenant à Darou Alpha, que  le feu couve.

Située dans la commune de Notto Gouye Diama, département de Tivaouane,  Darou Alpha est aujourd’hui dans la tourmente pour les mêmes problèmes fonciers.

Selon Mamadou Faye, porte-parole du Collectif Pour La Défense Des Intérêts Fonciers de Darou Alpha, « le maire  Magueye Ndiaye a indûment vendu les terres cultivées par les paysans à la société Filifili-Safina. »

 Il s’agit d’un projet d’agro-business dénoncé par le collectif   qui parle d’un « deal entre le maire et les promoteurs ». En effet, ils disent avoir été mis devant le fait accompli en ces termes : «  votre champ a été mesuré, venez prendre votre argent ! »

221 hectares vendus  à 150 francs le mètre carré 

Pour eux « les 221 hectares ont été bradés au tarif misérable de 1 500 000 frs/ ha, soit 150 francs le mètre carré ». C’est pourquoi  ils demandent au Président Macky Sall de « casser les deux délibérations qui ont porté sur 70 ha et 102 ha, car ceux qui ont cédé leurs terres été menacés. »

Interrogé par la RFM qui a recueilli les deux versions, le maire  Magueye Ndiaye dément toutes les accusations et brandit des actes de vente, signés par les propriétaires eux-mêmes.

«  C’est tout simplement parce qu’ils ont été influencés par ce qui s’est passé à Ndengler, mais la situation est différente ici. L’exploitation a  commencée depuis 3 ans, le projet emploie 150 jeunes de la localité, et soutient socialement toutes les activités, (2 fois des aides accordées aux  Gamous et pour la covid -19. »

Pour conclure il dira, « un protocole a été signé, qu’ils portent plainte, les actes de vente sont là, et le conseil municipal a  délibéré  en tout légalité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Marché central de thiès : Les vendeurs de poissons voient leur chiffre d’affaire baisser

Le phénomène de la maladie mystérieuse des pêcheurs de Thiaroye…