politique declaration de patrimo - Politique/ Déclaration de Patrimoine de Idrissa Seck: Ndiaga Diaw Responsable, SG du PDS à Thiès réclame sa démission du conseil départemental
Home Thies actualites senegal Politique/ Déclaration de Patrimoine de Idrissa Seck: Ndiaga Diaw Responsable, SG du PDS à Thiès réclame sa démission du conseil départemental
Thies actualites senegal - 5 février 2021

Politique/ Déclaration de Patrimoine de Idrissa Seck: Ndiaga Diaw Responsable, SG du PDS à Thiès réclame sa démission du conseil départemental

Politique/ Déclaration de Patrimoine de Idrissa Seck:

Ndiaga Diaw Responsable, SG du PDS à Thiès réclame sa démission du conseil départemental

Le responsable libéral a tenu un pont de presse pour dit-il « se prononcer sur la situation politique du pays, après avoir entendu comme tous les sénégalais, la déclaration de patrimoine  d’Idrissa SECK, président du CESE, par ailleurs, président du Conseil Départemental  de Thiès.

Dans cette démarche, Ndiaga DIAW Il estime que ce dernier a étonné plus d’ un , puis qu’avant l’année 2000, «  il avait déclaré avoir vendu sa maison,  pour financer l’élection du président Abdoulaye WADE. Car pour  le responsable libéral, c’est le président WADE lui-même ou ses proches, qui  effectuaient les virements sur le compte d’Idrissa SECK, au niveau d’une banque parisienne qui lui était familière. »

D’après le secrétaire général du PDS, « le président du parti REWMI, se retrouve avec une fortune  qui dépasse largement les biens supposés mal acquis, attribués à Karim Meïssa WADE. Cela pose problème, estimant  qu’ils (l’Etat et la Crei)  avaient effectué le tour du ciel et de la terre et n’ont trouvé aucun franc, appartenant  au fils du président WADE.

Donc,  si l’actuel président du CESE se retrouve avec une telle fortune, la CREI  doit prendre ses responsabilités pour que cette affaire soit tirée au clair. Argumente  le responsable du Pds « qui  juge inacceptable cette énorme fortune du président  SECK qui  n’avait  exercé que 4 ans  au pouvoir. » A ce titre, Ndiaga DIAW interpelle la Crei  qui avait accusé et jeté en prison Karim WADE, même, sans que des preuves soient emmenées.»

D’autres parts, l’accusateur  change son fusil d’épaule : «  Depuis le 1er décembre dernier, Idrissa SECK est entrain de violer la loi, pour l’incompatibilité  d’exercer cumulativement, les fonctions de président du Conseil départemental de Thiès  et du CESE. Il est donc  sommé de démissionner d’ici un mois, en se fondant sur les explications  du Pr Ngouda MBOUP, selon lesquels « les lois qui s’appliquaient au Conseil Régional d’alors, s’appliquent maintenant  au Conseil Départemental de Thiès. Enfin, le secrétaire général du PDS a clairement exprimé la position du parti sur la question, en demandant  au Président SECK  à démissionné de l’une des instances précitées, faute de quoi, le parti démocratique Sénégalais  fera un sit-in devant le Conseil Départemental , le 20 février prochain.

Laisser un commentaire

Check Also

Abdou Mbow: “Les rapports de force ont changé à Thies, Nous sommes à l’assaut de toutes les collectivités locales…”

Au cours d’un meeting de remobilisation qui a vu la participation de la quasi totali…