Forum Sur Le Theme Batir Ensemble Un Senegal De Justice Et De Paix 1 1 - Monseigneur André Gueye évêque de Thiès et Ahmed Saloum Dieng, Président Forum Islamique pour la Paix, porte-étendards du dialogue islamo-chrétien à Thiès.
Home Thies actualites senegal Monseigneur André Gueye évêque de Thiès et Ahmed Saloum Dieng, Président Forum Islamique pour la Paix, porte-étendards du dialogue islamo-chrétien à Thiès.
Thies actualites senegal - 7 jours ago

Monseigneur André Gueye évêque de Thiès et Ahmed Saloum Dieng, Président Forum Islamique pour la Paix, porte-étendards du dialogue islamo-chrétien à Thiès.

 Pour « bâtir un Sénégal de justice et de paix » comme stipulé à la célébration du 25ème  anniversaire de la lettre pastorale des évêques du Sénégal, il faut, au-delà des discours, poser des actes concrets à l’image de ces deux hommes.

Au Sénégal, rares sont ceux qui sont correctement informés de ce qui se passe  autour d’eux, encore moins en Afrique. Le sont-ils pour « la guerre entre la plus ancienne nation chrétienne du continent, l’Ethiopie, alliée au Soudan islamiste contre l’Erythrée dont la population se partage équitablement entre christianisme et islam ? »

Ce n’est pas parce qu’il y a le soleil chez nous qu’il ne pleut pas ailleurs !

Cette énième rencontre entre les deux hommes montre que dans leur démarche, Monseigneur André Gueye et Ahmed Saloum Dieng, en cette occasion ragaillardis par la présence de Monseigneur Benjamin Ndiaye archevêque de Dakar, est la preuve qu’ils vivent leur foi et posent des actes pour la paix.

Si nous avons pu jusqu’à présent éviter au Sénégal « le choc des religions », c’est grâce à des gens comme eux, conscients qu’il ne sert à rien d’enflammer les esprits.

Mais à ce niveau, sont aussi interpelés les journalistes et les enseignants.

Au Sénégal (95 % de musulmans et 5 % de chrétiens), le combat en 1972  contre le projet de réformes sur le Code de la famille a été mené par l’ensemble des couches de la société. Et pourtant,  on reproche encore aux journalistes d’aujourd’hui, « leur manque de connaissances religieuses et, en particulier le faible souci qu’ils montrent au traitement des sujets qui portent sur le dialogue islamo-chrétien. »

C’est pour cela que Thiès Info ne se contente pas de relayer l’information. Nous voulons l’encourager, participer à notre manière à la construction de la paix.

En effet, comme l’écrit dans une de ses publications, La Revue Internationale Des Francophonies, « Le dialogue est avant tout un style d’action, une attitude et un esprit qui inspire le comportement. Il importe l’attention, le respect et l’acceptation de l’autre à qui on doit laisser l’espace nécessaire à son identité, à ses croyances, à ses valeurs. Ainsi, le dialogue présuppose d’abord la tolérance. »

Laisser un commentaire

Check Also

THIES: Plan international mise sur le football pour développer le leadership des filles

Booster le leadership des filles à travers le sport tel est le challenge que veut r…