boune abdala dione
Home Thies actualites senegal Mohamed Boune Abdalah Dionne sort de sa réserve
Thies actualites senegal - 11 mars 2021

Mohamed Boune Abdalah Dionne sort de sa réserve

« C’est parce que le Président Macky Sall est ouvert que la médiation a pu réussir. »

Depuis longtemps resté loin des media, Mohamed Bounne Abdallah Dionne a exprimé au micro RFM, suite aux manifestations populaires,  « des regrets pour les désagréments, et des remerciements pour le Président Macky Sall et les médiateurs. Qu’il s’agisse des religieux, de gens issus de la société civile ou de l’opposition, mais tous pour le plus important : la paix ! »

Pour lui, « c’est parce que le Président est ouvert que la médiation a pu réussir. »  

Il n’a fait que mettre en pratique notre devise républicaine « Un peuple un but une foi. » En plus clair  « il faut être républicain, ne pas faire de référence  ethnique, religieuse ou régionale. » Donnant son propre exemple, il dira : « ma relation avec le Président Macky Sall dépasse le poste ministériel ou la primature que je pourrais occuper ou pas. » 

« Je demande au Président de continuer d’écouter le peuple et de pardonner quand c’est possible »

Pour ce qui est des troubles et des morts, Dionne demande au Président « de continuer d’écouter le peuple, de pardonner quand c’est possible » et de préciser : « je parle au  peuple qui nous transcende et pas pour les élections prévues dans plus de 1000 jours. »

De son point de vue de « simple citoyen » il faut « éviter le pire au Sénégal dont le taux d’intérêt a grimpé de 2 points en passant de 5 à 7%,  pour un pays qui a une population majoritairement jeune. »

Il n’y avait pas dans les rues des terroristes mais des jeunes désemparés, et le Président les a bien compris en promettant de redynamiser  sa politique de l’emploi.

Choisissant de parler des problèmes économiques et non du cas Ousmane Sonko, l’ancien Premier Ministre opte pour un discours sur la cohésion nationale et transformation  sociale qui était pour le président prioritaire mais freinée par le covid 19.

Refusant de se prononcer sur « une affaire pendante devant la justice » (affaire Sonko), il désavouera cependant le ministre de l’intérieur en disant  qu’ « il n’y avait pas dans les rues des terroristes mais des jeunes désemparés, et le Président les a bien compris en promettant de redynamiser  sa politique de l’emploi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Fédération du Parti PUR de Thiès au chevet de la pouponnière sourire bébé

La Fédération du Parti PUR de Thiès au chevet de la pouponnièr…