MMA : Le CNG cogne les lutteurs

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Sport

Connu sous les acronymes MMA, Mixed Martial Arts ou Mixed Martial Arts, il était autrefois connu sous le nom de FREE FIGHT et est l’un des sports de combat les plus prisés par les lutteurs sénégalais modernes.

Il est souvent considéré comme l’un des plus dangereux. Récemment renversé par Mariusz Pudzianowski le lutteur Bombardier a presque frôlé la mort. Un autre lutteur sénégalais, Call Bou Zapp, également pensionnaire de l’écurie Zapp, a également été éliminé par KO et l’arbitre avait finalement arrêté le combat.

Face au danger de cette compétition sportive, le CNG interdit désormais aux lutteurs de participer aux compétitions de MMA tant que le contrat qu’ils ont signé n’a pas été honoré. Selon Sunu Lamb, qui a annoncé la nouvelle, l’instance dirigeant de la lutte limite la participation aux combats MMA aux seuls lutteurs libres de toute obligation contractuelle.
Les lutteurs réfractaires sont exposés à des sanctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *