607 vues

Miracle à tivaouane. Le Prof D’anglais et les signes de Dieu



Miracle à tivaouane

Ousseynou Tha Kane, professeur d’anglais à Tivaouane voit et interprète des signes de Dieu. Assis en tailleur devant deux grosses pierres, un peu plus grosses que des boules de Bowling ,explique comment- mystiquement – il en est arrivé susciter la curiosité et l’attraction de personnes. « Tout a commencé par la vision d’un chapelet en or, en 2012 à Pout. « . Explique le visionnaire. «  Le dit chapelet était tendu par une main invisible et , une voix , ,venue  d’ailleurs lui dit qu’il s’agissait d’un signe de « Diawartou Kamaal », des incantations sacrées permettant de « voir », le prophète Mohamed ( Psl). A son réveil, il entendit  les fidèles de la mosquée psalmodier  « Diawartou Kamaal  » 

Visions  et découvertes de signes divins et prophétiques….Le  professeur Kane qui commençait  à se poser beaucoup de questions, considéra que cette coïncidence, n’était pas fortuite, mais bel et bien la manifestation des signes.  Il apprit donc le «  Diawartou »  et au bout de quelques jours,  eut une autre vision, celle du Limaamou Laay, le Mahdi, saint homme et guide spirituelle (d’une importante confrérie religieuse du pays). Il ramassera encore en rêve,  « un autre chapelet en or t un peu particulier ». 2016, date charnière de ces visions et premières découvertes des signes à son domicile : ces enfants découvrent  une grosse pierre (l’une celle posée devant lui) à moitié enseveli e et la déterre. « Elle portait le nom  d’Allah, de son prophète Mohamed  et de profils de signes  de saints hommes. La pierre  était d’une blancheur laiteuse avant de virer plus tard, à la couleur beige » Poursuit le professeur Kane. L’homme eut d’autres visions, aperçu et interprété d’autres signes : des femmes djinn, des nains et un python géant en or, censé protéger les pierres du  sanctuaire d’Ousseynou, l’homme par qui, tous ces signes divins sont apparus…mystérieusement !  (vidéo)


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*