W8oSikinx2c 845x475 - Message Mor Diouf du PDS aux jeunes de son parti le PDS à Thies: "Il faut resserrer les rangs et accueillir à bras ouverts les mécontents, frustrés et déçus de l’APR et REWMI"
Home A la une à Thiès Message Mor Diouf du PDS aux jeunes de son parti le PDS à Thies: “Il faut resserrer les rangs et accueillir à bras ouverts les mécontents, frustrés et déçus de l’APR et REWMI”
A la une à Thiès - 3 semaines ago

Message Mor Diouf du PDS aux jeunes de son parti le PDS à Thies: “Il faut resserrer les rangs et accueillir à bras ouverts les mécontents, frustrés et déçus de l’APR et REWMI”

Ce que Mor Diouf, responsable PDS à Thiès, reproche à Idrissa Seck, c’est « d’avoir publiquement critiqué le HCCT (Haut Conseil des Collectivités Territoriales) et le CESE (Conseil Economique, Social et Environnemental), de les avoir considérés comme des institutions budgétivores, improductives, et de venir aujourd’hui accepter ce poste de Président du CESE. »Pour cette raison, il fait appel à la maturité des sénégalais et leur demande de méditer ces propos de Serigne Abdoul Ahat Mbacké « l’homme de bien est celui dont les actes d’aujourd’hui confirment les discours antérieurs.»

Cette alliance a donc l’avantage de monter « qui est qui », mais aussi leur offre l’opportunité de « resserrer les rangs et d’accueillir à bras ouverts les mécontents, frustrés et déçus de l’APR et REWMI. »

« Celui  qui parlait de deal à la libération de Karim Wade (Idy), est celui qui l’a fait au grand jour. »

En effet, le remplacement de Ndèye Tické Ndiaye Diop par Yankhoba Diattara, « poste pour poste », alors qu’ils appartiennent à la même commune, est pour Mor Diouf «une démarche  maladroite et grosse et rancœurs, entre les deux partis nouvellement alliés. »

A ceux qui avaient reproché à Abdoulaye Wade de n’avoir pas accordé son soutien à Idy à l’élection présidentielle, comme pour le cas d’Omar Sarr, il dira que « les jeux sont désormais clairs : celui  qui parlait de deal à la libération de Karim Wade (Idy), est celui qui l’a fait, celui qui se prétendait son défenseur et dînait chez Macky Sall (Omar Sarr)  l’a rejoint au grand jour. »

Puisque « tout va mal au Sénégal et que cette coalition hétéroclite est vouée à l’échec », Mor Diouf veut deux choses : « que Karim Wade soit réhabilité et recouvre ses droits comme le recommandent les Nations Unies et la CDEAO, et que les membres de l’opposition s’unissent pour lui permettre  continuer les chantiers et projets d’Abdoulaye Wade. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Marché central de thiès : Les vendeurs de poissons voient leur chiffre d’affaire baisser

Le phénomène de la maladie mystérieuse des pêcheurs de Thiaroye…