djibril war moustapha diakhate 845x475 - ME DJIBRIL WAR A MOUSTAPHA DIAKHATÉ : «Tu dois être arrêté»
Home A la une à Thiès ME DJIBRIL WAR A MOUSTAPHA DIAKHATÉ : «Tu dois être arrêté»
A la une à Thiès - 1 avril 2020

ME DJIBRIL WAR A MOUSTAPHA DIAKHATÉ : «Tu dois être arrêté»

Dans une sortie, l’ancien Président du Groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté a dit « non aux abus de la loi d’habilitation » avant de préciser que « le Sénégal n’est pas confronté à une guerre civile ou à une insurrection » mais à « un péril sanitaire, social et économique ».

Il s’agit d’une pandémie aux conséquences désastreuses nécessitant une mobilisation de ressources financières à la hauteur des défis et enjeux actuels et à venir. L’ancien Député dénonce : « Le Président Macky Sall n’a pas besoin de prendre des ordonnances sur la sécurité, la continuité et le fonctionnement optimal de l’Etat à moins qu’il ne veuille, par ce projet de Loi d’habilitation, légaliser la dictature du régime politique sénégalais ».

Une sortie jugée « de trop » par Me Djibril War, Député africain, par ailleurs responsable de l’Apr à Biscuiterie. L’un des premiers compagnons de l’opposant Macky Sall demande au Procureur de la République de s’autosaisir pour interpeller Moustapha Diakhaté.

« Tant que ses pitreries, ses diatribes et vociférations étaient rangées dans les compartiments de la félonie et de la bouffonnerie, on pouvait à défaut de lui opposer le mépris, lui témoigner la compassion pour sa schizophrénie » s’est-il désolé. Avant de charger : « Je le dis et le répète, les actes posés par Moustapha Diakhaté dépassent les limites du cynisme, de l’idiote méchanceté, commandés par une inconsolable frustration.

Le Procureur devrait s’autosaisir, procéder à l’interpellation de cet individu et le déférer devant le juge pour que la Loi lui soit appliquée dans toute sa rigueur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Sénégal démarre le ramadan dans la division

Une partie de la communauté musulmane a débuté ce mardi, le ramadan. …