Mbour - L’impact du Covid-19 au village artisanal
Home Actualités à Thiès Mbour : L’impact du Covid-19 au village artisanal
Actualités à Thiès - 9 avril 2020

Mbour : L’impact du Covid-19 au village artisanal

Les pensionnaires du village artisanal de Mbour étalent leurs inquiétudes

Avec l’augmentation des cas positifs à Mbour, les pensionnaires du village artisanal sont de plus en plus  inquiets. Bien qu’étant une corporation du secteur informel. Ses membres disent attendre l’aide du gouvernement pour les soulager de leurs difficultés. Les touristes ne viennent plus, les hôtels sont fermés, et il faut continuer de nourrir les familles.

C’est pour cela qu’ils demandent aux autorités chargées de la répartition de l’aide accordée aux populations impactées par le chef de l’Etat, Macky Sall, de penser à eux, car ils en font partie.

Nous avons droit au fonds d’aide alloué au secteur informel

D’après Baba Diop, le secrétaire général du village artisanal, « nous avons constaté qu’il y’a un fonds d’aide alloué au secteur informel. Dans ce secteur, nous artisanat, sommes au cœur. Tout le monde sait  que l’artisanat dépend principalement du tourisme et nul ne doute que rien n’y marche en ce moment. »

Sachant alors qu’aujourd’hui, « avec cette pandémie, tout est à l’arrêt »,  son souhait est « que cette aide qui est allouée au secteur informel  soit ressentie à leur niveau ».

Nous gardons l’espoir pour un lendemain meilleur

Des artisans qui malgré la situation, garde l’espoir et réitèrent aux responsables. Leur engagement de suivre les recommandations pour freiner la propagation du Coronavirus.

« C’est un peu compliqué, mais nous gardons l’espoir de lendemains meilleurs. » En effet, Baba Diop dira au nom de ses mandants «  qu’ils ne ménageront aucun effort pour arrêter la propagation  cette pandémie qui continue à faire des ravages. » Il précisera même : « Nous avons si bien compris la situation que, non seulement nous continuerons la sensibilisation, mais nous y mettrons aussi nos moyens pour aider la population.»

Leur mot d’ordre ? « Nous exhortons tout le secteur informel au respect des recommandations, de les appliquer  strictement comme le veulent  le Président de la République, le gouvernement et le Ministère de la Sante et de l’Action Sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Son pied rongé par une plaie, ce cas social reçoit la visite de Thies Solidarité

Son pied rongé par une plaie, ce cas social reçoit la visite de Thies Solida…