240105bef6ad8437498bbb0b2459e1c4 XL 845x475 - Mbour: interpellation d'un professeur d'Eps pour abus sexuels sur mineurs Une centaine de plaintes contre le présumé coupable
Home A la une à Thiès Mbour: interpellation d’un professeur d’Eps pour abus sexuels sur mineurs Une centaine de plaintes contre le présumé coupable
A la une à Thiès - 2 semaines ago

Mbour: interpellation d’un professeur d’Eps pour abus sexuels sur mineurs Une centaine de plaintes contre le présumé coupable


Avec le développement du tourisme dans le département de Mbour, certains avaient corrélé cet avantage à la dépravation des mœurs. Ce qui vient de se passer, semble leur donner en partie raison.


En effet, Professeur d’Eps au CEM Santhe, C. Sall, a été arrêté ce samedi 13 septembre 2020 par la brigade de gendarmerie de Mbour, suite à une plainte pour viol, déposée par les parents d’un jeune garçon, un élève de 15 ans.


Il a été aussitôt déféré, face à une centaine de plaintes pour les mêmes raisons et sur les mêmes cibles, qui ont toutes saisi la gendarmerie pour raconter chacune sa mésaventure.Il est décrit  comme “un homme pieux, gentil et très attentionné à l’endroit des enfants.”


Habitant  du quartier Médine de Mbour, il est décrit  comme “un homme pieux, gentil et très attentionné à l’endroit des enfants. Il leur achetait très souvent des cadeaux quand l’occasion se présentait pour mieux être en bons termes avec eux.”


C’était en vérité un moyen de déjouer la vigilance des parents et de s’attirer la sympathie des garçons,  âgés de 8 à 15 ans, qui pour la plupart habitent son quartier, ou sont ses élèves.
Certains messages trouvés sur son téléphone montrent à suffisance sa manière de procéder.

Pourtant, les agissements de C. Sall ont été découverts il y a deux ans de cela, mais aucune action n’avait été entreprise.
Ce qui l’a perdu selon Dakar actu et Seneweb, c’est que “Cette-fois, il a porté son dévolu sur l’un de ses élèves âgé de 15 ans , fils d’une grande personnalité du coin.” Mais il y a aussi “certains messages trouvés sur son téléphone qui montrent à suffisance sa manière de procéder.”


Que s’est-il passé? “Après avoir assouvi ses désirs sur le jeune garçon, celui-ci a eu des douleurs atroces durant des jours. Il est tombé malade suite à cet abus. Très attentifs au comportement de leur fils, les parents l’ont soumis à un interrogatoire très serré pour savoir l’origine de son état. L‘enfant a raconté sa mésaventure à ses parents, qui se sont rendus ensuite à la brigade de la gendarmerie de Mbour pour por­ter l’affaire contre le présumé pédophile.”

La première femme de C. Sall avait divorcé d’avec lui parce qu’elle connaissait les pratiques de son mari
A en croire certains habitants de ce quartier, la première femme de C. Sall avait divorcé d’avec lui «parce qu’elle connaissait les pratiques de son mari et elle l’avait supplié plusieurs fois de changer de comportement. Mais finalement il s’est remarié et a baptisé il y a de cela quatre mois».
 Malgré de fortes pressions de la famille du présumé pédophile, qui a multiplié les conciliabules pour essayer d’étouffer l’affaire, le père de la présumée victime, est resté intransigeant pour vider l’affaire devant les tribunaux.


Aux dernières nouvelles, son beau-frère, responsable politique et allié dans la coalition Benno bokk yakaar (Bby) est en train de soulever des montagnes pour que l’affaire se règle une fois de plus à l’amiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

UN PROJET D’ASSAINISSEMENT VOIT LE JOUR A THIENABA

PROJET D'ASSAINISSEMENT A THIENABA …