Manque de formation des chargés de cours : Dame Mbodj avertit l’Etat du Sénégal

Thies actualites senegal

Le collectif national des chargés de cours a organisé un point de presse, ce Samedi 19 novembre au Sam’s Prestige à Thiès pour dénoncer le manque de formation des instituteurs recrutés dans les collèges et les lycées du pays, la mobilité du personnel au niveau national et la généralisation de l’IRD.

Selon Ndiogou Diene, président national dudit collectif est revenu sur les engagements du gouvernement sur ce point. Il a bien insisté sur la formation de ses collègues.

Vu les lenteurs qui retardent leur formation les membres du collectif ont appelé les autorités de prendre leur responsabilité pour régler cette question qui freine leur avancement dans le système éducatif. Dame Mbodj, secrétaire général du Cusems Authentique a pris part à ce point de presse pour apporter un soutien confortable à leurs camarades.

Dans son discours il a rappelé au gouvernement de mettre fin à cette exploitation. Pour lui, l’Etat sait bel et bien pour avoir une stabilité dans le moyen – secondaire, il faut former les chargés de cours. 《L’Etat a envisagé le lancement de la formation.

A chaque fois il lance, mais il n’exécute pas 》,a – t -il averti. Si le gouvernement ne trouve pas une solution idoine face à ce problème récurrent, le collectif va lancer un plan d’action en 2023 pour paralyser tout le système du moyen – secondaire, annonce – t – il.

1 thought on “Manque de formation des chargés de cours : Dame Mbodj avertit l’Etat du Sénégal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *