Manifestation des ASP : leur Directeur général annonce des sanctions contre les fauteurs de trouble

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Actualités nationales

Depuis quelques semaines, la tension est palpable chez les ASP, qui réclament de meilleures conditions de travail. L’Union des Agents de sécurité de proximité (U-ASP) du Sénégal n’a pas déposé les armes, car elle se bat pour l’amélioration de la situation professionnelle de ses membres. Après les mouvements d’humeur à Dakar, Kaolack, Kolda, la direction tente de remettre de l’ordre dans les rangs des Asp.

« La Direction générale veut de l’ordre et de la discipline dans les rangs. Aucun acte d’insubordination ne sera toléré par la Direction générale. Nous avons pris nos responsabilités devant l’entêtement de certains manifestants, qui mènent une campagne de désinformation avec des discours qui frisent la désobéissance civile », a déclaré Birame Faye lors de la conférence de presse pour condamner la grève des ASP dans les régions de Dakar, Kaolack, Kolda et Ziguinchor mardi dernier.

Selon le directeur général de l’Agence nationale de sécurité de proximité, « les dirigeants ont été sensibilisés, mais ils semblent ignorer les bonnes décisions du président de la République, qui a fait de la jeunesse l’épine dorsale du développement du pays ». « Alors que les autorités ont manifesté une volonté de pérennisation du modèle des ASP, une minorité d’entre eux a décidé de poursuivre leur plan d’action comme si de rien n’était », a regretté Biram Faye. Ainsi, annonce-t-il, le Comité de discipline va se réunir incessamment pour prendre des mesures exemplaires à l’encontre des fauteurs de troubles. Le Dg de l’ASP a minimisé le mouvement d’humeur de ses éléments, en parlant de « mouvement d’humeur non suivi par la majorité tenue par un droit de réserve conformément à leur pacte civique ».

M. Faye a récompensé les conformistes pour leur conduite exemplaire en restant en poste au nom de la continuité du service public, et il est très satisfait de leur comportement exemplaire. « C’est d’ailleurs de tels comportements que nous recommandons à tous les assistants à la sécurité de proximité avant l’entrée en vigueur du nouveau statut attendu en fin juin, comme le précise le communiqué du Conseil des ministres du 12 janvier 2022 », a déclaré le Dg de l’Asp.

1 thought on “Manifestation des ASP : leur Directeur général annonce des sanctions contre les fauteurs de trouble

Laisser un commentaire