A la une à Thiès - 9 mars 2020

L’oncle de Marième Diagne remet en cause la déclaration de la mère de Assane Guèye

L’oncle de Marième Diagne remet en cause la déclaration de la mère de Assane Guèye

L’oncle de Marième Diagne remet en cause la déclaration de la mère du présumé meurtrier Assane Guèye

« Comment Assane Guèye peut-il déclaré avoir remis 1,5 million de FCFA alors qu’il n’a pas encore fait 1 an au Maroc. Je suis prêt à jurer sur le Saint-Coran qu’il raconte des balivernes quand il soutient avoir souvent envoyé de l’argent à Marieme Diagne. Et d’ailleurs, j’ai eu à rencontrer quelqu’un qui le connais bien, qui m’a fait savoir que le gars est incapable de réunir un montant global de 100.000 FCFA. Je me demande aussi comment ose-t-il affirmer qu’il envoyait son argent à une jeune fille alors que ses parents, ses frères et sœurs sont là. Ce sont là des allégations dénudées de sens. Je voudrais que les sénégalais se mettent à la place du père ou de la mère ou du frère de Marième, pour mesurer à leur juste valeur les propos déplacés tenus par la mère de Assane Gueye, qui déclare avoir à maintes reprises renvoyé de sa maison la défunte jeune dame, laquelle, dit-elle, se déplaçait souvent pour rendre visite à son fils. Non ! Je m’en inscris en faux. Elle raconte des histoires. Marième n’était pas du genre à se rabaisser de la sorte. Je ne nie pas ses relations amoureuses avec le mis en cause, mais les déclarations de la mère de ce dernier sont, à mon avis, dénudées de fondement. Elles ne tiennent. Marième était une brave jeune dame. Le véhicule qu’elle conduisait c’est son père qui le lui avait payé ». Et de poursuivre : « Nous connaissons bien la famille de Assane Gueye, mais pas un seul instant l’idée d’une vengeance ne nous a traversé l’esprit. Non, loin de là ! Nous sommes des musulmans et nous nous en remettons au Bon Dieu. Seulement nous réclamons le retour de la peine de mort ».

Toutefois, l’oncle de Marième Diagne qui dit n’avoir pas depuis deux jours fermé l’œil de la nuit, tellement il est affecté, prie le Bon Dieu pour que le présumé meurtrier reste à vie en prison, sinon, menace-t-il, « s’il en sort il y aurait une autre perte de vie humaine, et ce sera soit lui ou moi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

MAAK JI PRO: Le nouveau roi de la SAPE est Thiessois. Regardez!

MAAK JI PRO: Le nouveau roi de la SAPE est Thiessois. Regardez! …