5cac654309fac22d7c8b4567 - L’Iran veut COMBATTRE le «terrorisme économique» US en lançant une CRYPTOMONNAIE pour les pays musulmans
Home actualités Internationales L’Iran veut COMBATTRE le «terrorisme économique» US en lançant une CRYPTOMONNAIE pour les pays musulmans
actualités Internationales - 24 décembre 2019

L’Iran veut COMBATTRE le «terrorisme économique» US en lançant une CRYPTOMONNAIE pour les pays musulmans

Le Président iranien a proposé aux pays musulmans de créer une cryptomonnaie unifiée afin de mieux résister au «terrorisme économique» américain. Les pays musulmans doivent s’unir en vue de combattre le «terrorisme économique»  pratiqué par les États-Unis, a déclaré jeudi 19 décembre le Président iranien.

Intervenant dans le cadre d’un sommet à Kuala Lumpur consacré aux problèmes du monde islamique, Hassan Rohani a ainsi souligné que «le régime économique US et la dollarisation des économies nationales ont permis aux États-Unis d’imposer leur hégémonie grâce à la menace de sanctions et au terrorisme économique». Dans ce contexte, M.Rohani a proposé aux banques centrales des pays musulmans de lancer une cryptomonnaie unifiée, ainsi que de promouvoir leur coopération dans tous les domaines, du secteur bancaire jusqu’au tourisme.

En septembre dernier, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a assimilé à du «terrorisme économique» la décision de Donald Trump d’élargir les sanctions états-uniennes contre l’Iran. Selon lui, Washington a de facto reconnu que ses sanctions visaient délibérément les citoyens de la République islamique. «Le terrorisme économique est illégal et inhumain», a lancé M.Zarif. La réimposition de sanctions économiques américaines en 2018 a provoqué la chute de la monnaie nationale iranienne et poussé l’économie du pays vers la récession.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Attaque au couteau à Paris

Une attaque à l’arme blanche (un hachoir de boucher) est survenue vendredi ma…