A la une à Thiès - 3 semaines ago

Les Partisans de Sunu NAATANGE Reew dénoncent l’Anarchie et la saleté qui sévit à Thiès

Les Partisans de Damel Meissa FALL de Sunu Naatangué Reew dénoncent l’Anarchie et la saleté qui sévit à Thiès notamment dans la zone Nord. Ils interpellent les autorités.

Le maire de la commune de Thiès nord accusé d’être responsable de l’insalubrité.

 Pour dénoncer l’envahissement de leur commune par les ordures, les partisans de  Damel Meissa Fall sont montés au créneau.

 Selon Babacar Diouf, le porte-parole du parti politique dirigé par Damel Meissa Fall, SUNU NAATANGE REEW, « le maire Lamine Diallo est entièrement responsable de cette situation inadmissible d’insalubrité. »

Dédouanant au passage le sous préfet qui aurait fait des efforts dans le nettoiement de la commune, il a  déploré et listé ses maux.

Particulièrement, pour eux, « la commune est mal gérée, avec des fosses branchées sur le canal, sur autorisations indues de la municipalité, le  marché Sam invivable avec  ses odeurs nauséabondes, sans compter l’occupation anarchique de la voie publique, les  parkings,  tables,  kiosques et étalages devant les lieux de commerce, et la  divagation des animaux. »

Je ne considère pas Lamine Diallo comme un Maire

Puisqu’il ne fait pas son travail, « je ne considère pas Lamine Diallo comme un Maire. » Tels sont les propos de Babacar Diouf, renforcés par son camarade Babacar Tounkara.

Leur conclusion logique est donc qu’il faut soutenir une candidature à la mairie de leur mentor  Damel Meissa Fall. Dans leur argumentation, « pour que tous les quartiers soient éclairés et pas seulement les grandes artères comme l’avenue Malick Sy. »

Pour eux, « les quartiers périphériques avaient plus besoin des lampadaires solaires. »

Le bon exemple d’Idrissa Seck n’est suivi par aucun des maires de Thiès

Selon les partisans de  Damel Meissa Fall, ni Talla Sylla, ni Lamine Diallo, ni Pape Diop, ni Aliou Sow, ne sont allés dans le développement de la ville comme l’avait fait Idrissa Seck.

Est-ce à dire que leur futur candidat va faire au moins autant ?

En tous cas, dans la riposte contre la Covid 19, il a soutenu les populations avec des montants de 600 000 frs à 1 500 000 frs, même en dehors de Thiès.

Dans leur programme aussi, « la lutte contre la corruption, l’insécurité, et une meilleure gestion du foncier. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Hausse tarifs du transport par Aftu, Omar Youm dit niet

C’est à travers un communiqué que le ministère des infrastructures et des transports…