789 vues

Les musiciens de Thiès se mobilisent pour la relance de leur secteur.



Musiciens de thies

Les musiciens de Thiès se mobilisent pour la relance de leur secteur.

Pour redonner à la musique thiessoise son lustre d’antan, l’association CE-PETS (centre d’échanges pour la promotion de l’économie du talent et des savoirs) a organisé ce jeudi 3 octobre 2019 dans la salle de conférence de l’ISIF (Institut supérieur d’ingénierie et de formation) un atelier d’échanges et de partage avec les différents acteurs.

En partenariat avec la coopération allemande, l’objectif était de faire un état des lieux pour dégager des perspectives, mais déclinées par les intéressés eux-mêmes.

 Pourquoi les artistes ne parviennent pas à vivre de leur art malgré l’existence de talents réels et confirmés ?

Avec M. Diégo Heatherman de la GIZ et le consultant  international Michel Seck  modérateur de l’atelier, 3 grands besoins ont été identifiés : de formation en techniques instrumentales et vocales, de renforcement de capacités en gestion financière et de capacitation pour l’élaboration de projets culturels.

 La présence et la participation effective aux travaux de chefs de services comme Mme Anne Marie Faye, directrice du CCRT, M. Bougout Ndao, directeur du CEDEPS ont été hautement saluées.En effet, ils ont passé la journée avec les artistes dont Cheikhou Ba (Toto)  du groupe Waflash, gérant du Palais des arts et responsable régional de la SODAV, Coulou, Fulgence Faye , Khadim Richàrd Ndione, Kouli Dieng, Midou, Dieng Sala, DJ Coumbis, DJ Mbaye de Sud Fm, les comédiens Jules Dràmé et Ndiamé Sène,  pour la complémentarité des arts, etc.

Les responsables du CE-PETS Ibrahima Mbaye, Ibrahima Ba et Malick Ndao pour leur part, ont remercié vivement les participants mais particulièrement  El hadji Alassane Ndiaye PCA de la croix rouge, Monsieur Lanssana Cissé (conseillers municipaux) et Monsieur Selatyr, DG de Thiès info, mais aussi musicien, propriétaire de studio  et réalisateur de clips pour leur disponibilité.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*