mareyeurs - Les mareyeurs en conclave à Thiès listent les maux qui gangrènent leur secteur
Home A la une à Thiès Les mareyeurs en conclave à Thiès listent les maux qui gangrènent leur secteur
A la une à Thiès - 23 octobre 2020

Les mareyeurs en conclave à Thiès listent les maux qui gangrènent leur secteur

 Nous n’avons aucune  relation, ni avec le GAIPES (groupement des armateurs et industriels de la pêche au Sénégal), ni avec le CAP (collectif des acteurs de la pêche).

Ce jeudi 22 octobre 2020, l’Union nationale des mareyeurs du Sénégal a tenu une importante réunion à Thiès, avec des représentants venus de  Joal, Mbour, Fass boye,  Ngaye Mékhé et naturellement Thiès.

Selon monsieur Birima Dia, Président de la section de ladite association section Rufisque, qui a parlé en leur nom, « l’objectif est lister les maux qui gangrènent leur secteur et d’y remédier. »

Se démarquant d’emblée  de « certains mareyeurs récemment sortis dans la presse », il dira qu’ils n’ont « aucune  relation ni avec le GAIPES (groupement des armateurs et industriels de la pêche au Sénégal), ni avec le CAP (collectif des acteurs de la pêche).

Les questions de l’heure sont relatives à la raréfaction de produits halieutiques, au chômage et l’émigration clandestine

Que réclament-ils ? Leurs doléances se résument en quatre points : « la transparence dans l’attribution des licences aux bateaux de pêche étrangers, le respect des limites des eaux à hauteur de 12 Miles, l’audit du fleuve Sénégal et la publication de la liste de l’ensemble des bateaux étrangers opérant dans nos eaux territoriales.»

Pour le Président de l’Union nationale des mareyeurs du Sénégal, Birama Dia, les propos tenus par le nommé Djiby Ndiaye dit général  ne les engagent aucunement. Pour lui, les questions de l’heure sont relatives à « la raréfaction des produits halieutiques, au chômage des jeunes et à l’émigration clandestine, qui sont des conséquences directes de l’action de ces bateaux étrangers. La ville de Joal, aujourd’hui mourante, en est pour lui un exemple parfait à tout point de vue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Célébration du 11 Nov à Thies par Cheikh Modou Kara: Lamine Sène trouve déplorable l’absence de “Celui qui marche de Thies à Touba”

Célébration du 11 Nov à Thies par Cheikh Modou Kara: Lamine Sè…