52 vues

Les frappes PRÉVUES contre des sites iraniens 10 minutes avant l’heure fixée

Estimant qu’un drone américain ne valait pas la mort éventuelle de 150 personnes, le Président Trump a dit avoir suspendu les frappes prévues contre trois cibles en Iran 10 minutes avant qu’elles ne doivent avoir lieu. «Lundi, ils ont abattu un drone sans pilote volant au-dessus des eaux internationales. Nous avons chargé nos armes pour riposter contre trois sites différents lorsque j’ai demandé combien de personnes mourraient. 150 personnes, Monsieur, m’a répondu un général. 10 minutes avant les frappes, je les ai suspendues. Cela ne serait pas proportionnel à un drone abattu sans pilote», a écrit le Président.

​«Je ne suis pas pressé, notre armée est reconstruite et de loin la meilleure du monde. Les sanctions frappent l’Iran et nous en avons imposé d’autres la nuit dernière. L’Iran ne pourra JAMAIS utiliser d’armes nucléaires, ni contre les États-Unis, ni contre le MONDE!», a-t-il ajouté. Rappelons que plus tôt dans la journée le commandant de la Force aérospatiale des Gardiens de la révolution islamique a déclaré qu’en plus du drone américain, l’espace aérien iranien a été également violé par un avion américain P-8 avec 35 passagers à bord, mais les militaires iraniens ne l’ont pas abattu.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*