1 418 vues

« LES 8 MILLIARDS DE CRÉDITS IMPAYÉS DU CMS » La révélation du coordinateur du « Collectif »

Thiès:Conférence de presse du collectif du Collectif de défense du Crédit Mutuel du Sénégal

Suite à la réponse du Crédit Mutuel du Sénégal, le coordinateur du collectif de défense des droits et intérêts du CMS, Doudou Diop révèle que le Crédit Mutel a 8 milliards de Crédit impayé à travers ce communiqué.

A ceux-là qui font dans le dénigrement, la fausse accusation, l’invective et la calomnie et qui tentent d’occulter la vérité, l’argumentaire axé sur la limitation des mandats est fallacieux. Les élus l’ont été par les sociétaires en toute démocratie et lors d’assemblée générales régulièrement convoquées et tenues, assemblées générales représentatives de l’universalité des membres des caisses de bases. Ils ont été et nommés. Ils bénéficient d’une légitimité que leur confèrent les textes. Ces élus des caisses de base ont fait partie de ceux-là qui ont adopté les modifications apportées aux statuts de leurs caisses relativement à la durée et au nombre de mandats des élus des organes.

Les élus des caisses de base qui sont des sociétaires-membres à part entière des caisses avant d’être des élus pensent plus et plutôt à la défense de l’institution, à sa pérennisation, à la sauvegarde des intérêts des membres.

Qui parle d’intérêt ? De quel intérêt parle-ton ?

Revenons à leurs allégations : sur les mandats, une relecture des statuts des caisses de base permet de noter ce que suit :

Article 1er : CONSTITUTION

Les caisses ont adopté au cours des assemblées générales extraordinaires tenues pour l’essentiel entre Mai et Juin 2014 les statuts modifiés notamment sur la durée et le nombre de mandats des élus des organes statutaires des caisses de base.

Le nouvel article 29 dispose :

« Le Conseil d’Administration est composé de 6 (six) à 10 (dix) membre élus lors de l’Assemblée Générale de la caisse, dans les conditions fixées par le règlement intérieur. Le mandat est de trois (3) ans renouvelable une seule fois.

Le Conseil d’Administration est renouvelable par tiers. »

Ladite résolution adoptée en 2014 ne saurait rétroagir et n’est applicable qu’à partir de cette date. Par conséquence le 1er mandat des élus à cette Assemblée court jusqu’en 2017 et le dernier mandat jusqu’en 2020 ce dont les élus sont conscients et sont prêts et disposés à respecter et à faire respecter.

Du comité de Crédit :

L’ancien article 32 disposait :

« Le comité de crédit se compose de trois (3) à cinq (5) membres élus par l’Assemblée Générale parmi les membres du Conseil d’Administration. Le mandat des membres du Comité de crédit est d’une année renouvelable. »

L’article 32 modifié stipule :

«  Le comité de crédit se compose de trois (3) à six (6) membres élus parmi les membres de l’Assemblée Générale ou désignes par l’Assemblée Générale parmi les membres du Conseil d’Administration ou parmi le personnel de la caisse. Le mandat des membres du comité de Crédit est de trois (3) ans renouvelable une seule fois. Cette disposition n’est applicable au personnel de la caisse. »

En applicable du nouvel article 32 adopté en AssembléeGénérale tenue en 2014 les membres du comité de créditélu parmi les membres de l’Assemblée, indépendamment de leur appartenance au Conseil d’Administration ont un mandat qui court de 2014 à 2017 et un deuxième mandat de 2017 à 2020 si tant est qu’ils avaient postulé conformément aux dispositions statutaires et règlementaires, ce qui est le cas dans beaucoup de caisse.

En état de cause, les élus qui ne sont mus que par la défense et la protection de leur Institution et la sauvegarde des intérêts des membres s’érigeront en sentinelles du CMS ; seuls ou peu nombreux, nous défendrons la VERITE.

Nous vous conseillons de recouvrer les 8 milliards de crédits impayés du CMS pour nous éviter le KO.

Le coordinateur


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*