A la une à Thiès - 8 avril 2020

« Le Sénégal n’aurait jamais eu de problèmes de masques, si… »Dixit Ibrahima Macodou Fall

« Cette guerre contre le Coronavirus, est aussi une guerre industrielle. »

Ibrahima Macodou Fall PDG de la NSTS

Votre site préféré Thiès Info, vous fait découvrir dans la vidéo réalisée à l’époque par la RTS , les commentaires de l’acheteur canadien sur la qualité des chemises  fabriquées à Louga, et vous livre le contenu de l’entretien avec  Ibrahima Macodou Fall, en marge de la cérémonie de remise de don au personnel soignant de Thiès.

Lors de la cérémonie de remise d’un don de chemises médecins, blouses infirmières  et de masques  en présence du Gouverneur de la Région de Thiès Moustapha NDAO et du Dr Malick NDIAYE médecin chef régional, Ibrahima Macodou Fall a précisé que les chemises médecins confectionnés avec un tissu ayant subi un traitement antibactérien, ont été confectionnés depuis 2005 par la filiale Indosen de la  NSTS à Louga, et destinés au marché américain.

M. Fall se désole que cette commande de tenues médicales ait été brutalement stoppée en 2005 par le retrait  de manière illégale des usines de la Sotexka que le Groupe NSTS exploitait dans le cadre d’un contrat de location gérance.

Selon M. Fall, aujourd’hui, le Sénégal n’aurait jamais eu de problèmes de masques, si l’Etat l’avait laissé poursuivre son plan industriel. « L’outil a été complétement  démantelé. Après notre départ, il ne reste plus rien des investissements que nous y avons  faits » se désole t’il !

Selon toujours M. Fall ; « cette guerre contre le Coronavirus, est aussi une guerre industrielle » . Le personnel soignant est en première ligne, mais ils ont besoin d’armes pour combattre cet ennemi. Il faut des masques, des respirateurs, des blouses de protection, des gants, du gel, …etc. L’industrie est présente à tous les stades.

C’est pourquoi, il a choisi d’être aux cotés du personnel soignant dans cette guerre contre le COVID-19.

M.  Fall renseigne que partout dans le monde l’industrie est en guerre contre ce virus, et en première ligne l’industrie textile. Dans tous les pays du monde, des initiatives se multiplient pour la production de masques barrières. De nouveaux centres de production se mettent en place dans les patinoires, les magasins de stockages, les halls d’exposition, les mosquées(Iran) …  pour la production de masques. Tous les pays privilégient les solutions locales pour faire face.« Notre pays ne doit pas être en reste et notre industrie textile  doit être au cœur de la stratégie de lutte contre cette pandémie »  déclare t-il .

                                                                                                                      Seyelatyr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Boubacar Diarra: L’invité de Thies info

L’invité de Thies info, Boubacar Diarra fait de point de la situation de la Pandémie…