karim - Le PDS, un parti politique  transformé en fan´s club  Karim Wade  (Par Ousmane Top).
Home Contribution Le PDS, un parti politique transformé en fan´s club Karim Wade (Par Ousmane Top).
Contribution - Thies actualites senegal - 14 décembre 2020

Le PDS, un parti politique transformé en fan´s club Karim Wade (Par Ousmane Top).

Un héritage immense et précieux est entrain de s’effriter entre les mains de militants de la 25 ème heure. Depuis le confinement de notre leader d’illustres inconnus sortis comme des diables d’une boîte contrôlent la maison par l’entregent de l’exilé de Doha. Maitre Wade comme le timonier nous indique toujours la voie à suivre mais l’on a embrassé l’ombre et laisser passer le corps. Les responsables actuels aux commandes adoubent la lettre et font fi de l’esprit wadien. Ils ont fait le vide autour du frère Karim Wade qui pilote un submersible à distance. Mais les commandes ne répondent pas et le radar mis devant Wade est trafiqué car lui montrant des images d’un navire qui vogue vers des eaux clémentes.

Le génie de Wade était de retourner une situation défavorable au parti en aubaine lui permettant de revenir dans le landerneau politique. Son entrisme dans les gouvernements de Diouf en constitue un bel exemple.

Mais avec la perte du pouvoir la machine libérale s’est grippée avec une cascade de départs rappelant la traversée saisonnière des gnous sur la rivière Mara. Certains animaux ont franchi l’autre rive allègrement avec des sucettes du macky d’autres bouffés par les crocodiles qui représentent chez  nous le tribunal de l’histoire.

Karim renforce ses hommes alors que beaucoup d’entre eux sentent encore le biberon.

Ces opérations de vente de cartes ressemblent à un défilé de mode où des structures font allégeance.

Mettre la charrue avant les bœufs ne fera qu’amoindrir les chances du candidat dans le jeu parce que faire fi du contexte politique actuel  frise l’inexpérience. Macky renforce sa majorité en enroulant Icare Seck  et le ramasseur de pierre de Dagana alors que chez nous on ne cherche à décoder les messages qui ressemblent à ceux lancés par des indiens pour communiquer avec les autres absents.

Le Macky n’a aucune épaisseur sur le plan étatique il évolue comme un éléphant dans un magasin de porcelaine ravageant tout sur son passage. Cependant de tous les héritiers de Wade il est le seul  à s’en sortir. Il a montré aux sénégalais le vrai visage de Idrissa Seck , les limites de Omar Sarr, le manque d’ambition de Fada qui de ministre sous Wade est transformé en Vendeur du coin proposant l’huile de la Sonacos, les gâteries d’un Niasse qui pleure parce que échouant comme un dauphin sur le perchoir de l’assemblée nationale ou de marxistes comme des mendiants tendant leurs sebiles et enfin d’un PS qui de gestionnaire du pays pendant presque un demi siècle se retrouve avec des strapontins ridicules sans prise sur le devenir des sénégalais…

Pour revenir à notre chapelle il est temps de faire la vraie organisation du parti en légitimation de Karim Wade qui présider à ses destinées  et ranger les coutelas et les gourdins qui servaient à casser des responsables élus chez eux.

Un Wade ne se pavane pas avec ses rayures pour montrer sa waditude, il saute sur sa proie et la dévore.

Ousmane Top kébémer  Wadiste un jour, wadiste toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Visite de courtoisie: Le Docteur Djiby Sarr chez Abdoulaye Dièye

Visite de courtoisie: Le Docteur Djiby Sarr chez Abdoulaye Dièye …