img empty - Le Parti Rewmi apporte un démenti aux allégations de Talla Sylla sur les 'emplois fictifs'
Home Thies actualites senegal Le Parti Rewmi apporte un démenti aux allégations de Talla Sylla sur les ’emplois fictifs’
Thies actualites senegal - 3 décembre 2021

Le Parti Rewmi apporte un démenti aux allégations de Talla Sylla sur les ’emplois fictifs’

Le Parti Rewmi apporte un démenti aux allégations de Talla Sylla sur les emplois fictifs

Le parti Rewmi d’Idrissa SECK  a organisé un point de presse à Talla SYLLA maire sortant de Thiès –ville  pour lui répondre  de ce qu’il a convenu d’appeler des   « emplois fictifs », déclarés publiquement  au niveau de la Mairie de ville. Au moment de la mise en œuvre de l’Acte 3 de la décentralisation, consacrant les communes d’arrondissement en  plein exercice. A l’issue de cette loi, une commission ad hoc ( crée pour cela ) a été mise en place , par le préfet du département  d’alors. Elle avait pour but de se pencher, sur la dévolution de la  ville de Thiès, avec trois commissions à savoir sur les finances, le personnel et le patrimoine.

Dans le apport, cité par Rewmi, faisait état de la présence de 123 agents permanents  dont trois types d’agents municipaux  avec des permanents, des contractuels et des décisionnaires  dont les gains ne dépassaient pas 50.000 Fcfa  et pouvant être arrêtés à tout moment par le maire. Pour le personnel dit fictif,  percevant de l’argent  régulièrement et qui n’est  pas identifié par le service. « Et si tel était le cas, le maire Talla SYLLA, devait brandir les preuves, la liste des cas fictifs ». Ce qui selon les rewmistes n’était pas le cas et son discours était enregistré à laa veille de la pré-campagne à la mairie ce que Rewmi considère comme « une campagne électorale déguisée, de contre-vérités  de ce maire incompétent (Talla SYLLA,  NDLR) qu’il accuse de n’avoir pas répondu favorablement aux aspirations des populations thiessoises. »

  Au lieu de faire son bilan, le maire sortant  se contente de faire le bilan de  Yankhoba DIATTARA, alors premier adjoint et maire sortant.  Pour eux, la dévolution, la commission  financière de la gestion de Rewmi s’établissait  comme suit : 264.977 743 Fcfa  à partager entre les 3 communes et le maire Sortant DIATTARA, avait laissées comme dépenses engagées non mandatées,  143.723678 Fcfa et si tel était  le cas,  et si les dépenses étaient payées, il devait rester 116.254.065 Fcfa  qui serait une prouesse financière de  son prédécesseur. A présent, on  s’interroge de la destination du reste de  cet argent  évoqué par les détracteurs.  D’après eux, depuis 4 ou 5 mois , des agents de la mairie de Thiès -ville n’ont pas perçu  de salaire dans le cadre de  leur budget prévisionnel. « Dans le cadre du ramassage et de la collecte des ordures, tout le monde a constaté  l’insalubrité provoqué par le manque d’enlèvement des ordures. »

Aujourd’hui, pour le matériel roulant, le parti Rewmi dit avoir laissé pour la voirie : « 01 tracteur toujours en panne après la passation, 10 bacs à ordures, 02 bennes, un porte –conteneur  en panne. »  Le parti  d’Idrissa SECK qui avait passé la main  depuis, accuse leur challenger Talla Sylla d’avoir échoué dans sa gestion,  et de se garder de briguer à nouveau, le poste de maire de la commune de Thiès-ville… »

Laisser un commentaire

Check Also

Reewum Ngor Thierno Alassane Sall / Theodore Ndione : Programmes pour la campagne électorale

Reewum Ngor et Theodore Ndione : Programme pour la campagne électorale …