725 vues

Quand un mort ressuscité sème la panique à Nianing



Suivez cette histoire rocambolesque qui s’est passée au domaine de Nianing

Le mort de Nianning était-il réellement mort  avant de « ressusciter » ?

 Les histoires rocambolesques qu’on a l’habitude d’entendre à l’émission KhaLass sont toutes dignes d’attention, mais celle là semble l’être davantage.

En effet, des gens sont souvent enterrés sans le constat formel d’un médecin qui délivre en ce moment un certificat de genre de mort, d’autres comme dans le cas présent, sont précipitamment « identifiés. »

Que s’est-il passé ? D’après le témoignage reçu, « un accident mortel s’est réellement produit, les pompiers avertis et le vrai mort déposé à la morgue ». Il se trouve cependant que « quelqu’un » a dit au père d’un malade mental que son fils a été tué dans cet accident (première erreur), et le père a reconnu que c’était bien son fils (deuxième erreur). Laquelle est la plus grave ?

En tous cas, ils se sont mis aussitôt à organiser ses funérailles.

Cependant, tenaillé par la faim, le soi-disant mort est revenu à la maison  en créant  une véritable panique chez les gens.

De quoi avaient-ils peur ?

Tragi-comique, cette histoire arrivée ce mardi 11 à Nianning appelle à trois choses : à la prudence, au respect des malades mentaux, et à la foi véritable en Dieu, car c’est seulement chez les poètes que « les morts ne sont pas morts.»

Source: Khalass


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*