actualités Internationales - 29 décembre 2019

Le commandant adjoint de l’armée iranienne précise si son pays entend former une COALITION avec Moscou et Pékin

La Chine, l’Iran et la Russie ont lancé à partir de vendredi 27 décembre des manœuvres navales dans la partie nord de l’océan Indien et en mer d’Oman, non loin du détroit d’Ormuz. Selon un haut gradé iranien, de tels exercices se poursuivront à l’avenir, sans que cela signifie pour autant la formation d’une coalition tripartite.

«L’exercice naval mené par l’Iran, la Russie et la Chine dans la partie nord de l’océan Indien ne sera pas le dernier», a souligné l’amiral. Cet  exercice naval conjoint de l’Iran, de la Russie et de la Chine dans la partie nord de l’océan Indien ne signifie toutefois pas l’intention de ces États de former une coalition, a-t-il déclaré. «Bien des pays européens et ceux d’Asie du Sud-Est ont besoin du pétrole du Golfe, et pour cette raison, la sécurité de cette région est très importante», a expliqué M. l’amiral  lAmir Habibullah Sayari.

La Chine, l’Iran et la Russie effectuent à partir du vendredi 27 décembre un exercice naval, baptisé Ceinture de sécurité maritime, dans l’océan Indien et en mer d’Oman, non loin du Détroit stratégique d’Ormuz, par où transite une part importante du pétrole mondial. Cette manœuvre se poursuivra jusqu’au 30 décembre. Cet entraînement ne vise pas d’autres pays mais est censé lutter contre les terroristes et les pirates, a souligné le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, lors de sa visite à Moscou.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Chine : Des souches du coronavirus découvert sur les emballages de fruits de mer surgelés

D’après une information de CNEWS, repris par seneweb, des souches de coronavirus ont été d…