962 vues

Le Budget 2020 de la mairie de Thies voté. Talla Sylla décline sa feuille de route



budget mairie Thies

Le Budget 2020 de la mairie de Thies voté

A l’unanimité et contre, une seule voix, le vote du budget de l’équipe communale du maire de  a été effectué. Après examen  et adaptation, se chiffre à près de 2 milliards de Fcfa. Talla Sylla  se félicite ainsi de la  « légitimité  du budget »…

 Le maire s’est félicité  du déroulement de  l’ordre du jour, où tous les points ont été discutés. Il a salué la mobilisation des  différents conseillers, et leur prise de conscience. Une situation qui, selon le maire dénote un travail  d’apaisement au sein de l’équipe.

La feuille de route déclinée…

Il  faut  certes, reconnaître les innovations majeures de  la mairie effectuées : « pour l’éclairage public,  1800 lampadaires solaires ont été implantés  dans la commune et  1100 autres, attendus, incessamment, soit r un total de 3000 lampadaires. Annonce Talla  Sylla, au cours d’une interview. A la faveur de à la coopération décentralisée, « de telles réalisations ont été rendues possibles, grâce à la sollicitude du président Macky Sall ».Reconnait le maire de la ville. S’agissant des travaux de Promovilles, sur 16, 5 kilomètres de routes promis, 8, 5 ont été réalisés. Des assurances ont été données pour le redémarrage des travaux des deux tronçons des quartiers hersent et Mbour 3. Une vieille doléance qui va mettre du baume au cœur des populations, pour la mobilité urbaine. Toujours dans le déroulement de la feuille de route de talla Sylla, avec l’avènement du projet Pacasen, initié par le chef de l’Etat, « un financement de 1, 300 milliards est prévu, pour les trois prochaines années ».

Réhabilitation de la mairie.

Cependant, pour cette manne financière,  les priorités sont accordées aux 22 quartiers, pour l’accès à l’alimentation en eau potable et les branchements sociaux.  Par ailleurs, d’autres fonds seront alloués à la réhabilitation et la sauvegarde  de la Mairie de Thiès –ville, lieu chargé d’Histoire. Il est aussi prévu un réaménagement  des structures «  avec la prise en compte des personnes à mobilité réduite ou vivant avec un handicap. » Les services techniques communaux, le centre culturel Léopold Sédar Senghor, la récupération de l’auditorium, entre autres, sont autant de prévisions à satisfaire, pour l’équipe municipale. 
Pour le financement, le maire Talla Sylla, outre la coopération décentralisée, compte sur les niches de ressources municipales,  « avec l’appui de la commission – fiscalité… » 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*