L’ARMP POURSUIT EN JUSTICE SONATEL ET SECAA

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR

La Société Eiffage de la concession de l’Autoroute de l’Avenir (Secaa) n’a versé aucune redevance à l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) depuis sa création. C’est le journal libération qui livre l’information. Les responsables de l’ARMP, lassés de la situation, ont fait appel à un juge civil, ont-ils déclaré. L’affaire a été portée en appel devant la première chambre civile du tribunal hors classe de Dakar le 6 janvier 2022, mais a été reportée au 22 janvier. Selon la même source, cette même attitude de la Secca est également notée la par Sonatel. Seulement, même si la compagnie de téléphonie accepte de payer les redevances , elle veut marchander avec l’ARMP, ce que l’autorité ne semle pas accepter. Armp a également assigné à comparaître l’opérateur, devant le tribunal le 22 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *